Skip to main content
Benchmarking IE

Benchmarking des pratiques de l’IE : MEDITEL – Maroc

By 23 janvier 2008janvier 5th, 2022No Comments
Extrait du mémoire de M. Rida CHAFIK, intitulé « Etude Empirique sur les Pratiques des Entreprises Marocaines en Matière d'Intelligence Economique« . Présenté en 2007 à l’Université Hassan II, Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et sociales Ain Chock, Maroc.
 
Cet extrait est diffusé avec l’accord de M. Rida CHAFIK, qui a suivi pour son mémoire la méthode de benchmarking mise au point lors de ma thèse professionnelle.
 
Vous trouverez ci-dessous la présentation de l’entreprise : MEDITEL- Maroc
(Voir autres extraits). 
 
 
Présentation des besoins de veille 
 
Présentation générale de l’entreprise
MEDITEL, premier opérateur privé des télécommunications au Maroc.
Taille, secteur d’activité, type de produits
MEDITEL est le deuxième opérateur en termes de part marché.
Il opère dans trois segments : Fixe, Mobile et Internet.
La technologie utilisée est la GSM.
 
Culture de l’entreprise
Qualité, Satisfaction, Transparence, Développement et Proximité, sont les valeurs phares sur lesquelles sont fondées toutes les actions de MEDITEL vis-à-vis de ses partenaires : clients, actionnaires, employés et partenaires sociaux.
 
Environnement concurrentiel
Le marché des télécommunications est composé de trois opérateurs. Il est fortement concurrentiel, des tarifs vers le bas, des promotions très ciblées. L'objectif des opérateurs est de gagner des parts de marché à tout prix.
Présentation de l’interlocuteur
Analyste, recherche Marketing. Il est le responsable de la cellule veille. Il est rattaché au département intelligence des marchés.
 
 
Présentation du système de veille
 
Description du système de veille
 
– origine, création
La pratique de la veille est ancienne. Elle date de 2000, année de création de la société. Elle a été implantée par le chef actuel du département intelligence de marché.
Dés le départ, la veille était très opérationnelle.
Elle remplit une fonction importante pour l'entreprise surtout après l'entrée d'un troisième opérateur.
– objectifs
Veille concurrentielle :
– Veille tarifaire et de l'offre concurrentielle.
– Veille des stratégies concurrentielles et communications (Evénements et sponsoring).
– Veille corporate, du jeu des concurrents, des partenariats et alliances.
 
Veille technologique :
– Veille technologique sur les innovations et services R&D.
– Veille sur les publications scientifiques.
 
E-Business : 
– Veille des sites concurrents.
– Veille des communiqués de la concurrence.
 
Veille juridique :
– Veille réglementaire.
– effectifs
Trois personnes.
– organigramme de la veille
L'organigramme est formel.
– budget alloué à la veille
Confidentiel.
Soutien de la direction
 
– implication de la direction
Oui, elle est fortement impliquée.
Le responsable de la veille peut envoyer directement des alertes au directeur général.
La crédibilité d'information est extrêmement importante pour obtenir la confiance de la direction générale.
 
– détection des besoins de veille au niveau de la direction
La direction générale ne fixe pas des sujets de veille. Les besoins sont exprimés par le responsable de la veille.
 
Implication du personnel
 
– implication du personnel
Oui, le personnel est impliqué et surtout les commerciaux.
– formations, sensibilisation du personnel
Oui, le personnel est sensibilisé sur l'enjeu de la veille pour l'entreprise.
Structure
 
– nombre et répartition des entités de veille
– domaines de veille
Une seule entité de veille qui s'occupe de la veille concurrentielle, la veille technologique, E-business et la veille juridique.
– coordination
 
 
 
Présentation du cycle d'information 
 
Soutien de la hiérarchie 
Oui, le responsable de la veille est fortement soutenu par le chef de département intelligence des marchés.
 
Détection des besoins
Le responsable de veille est chargé d'effectuer une surveillance globale et permanente de l'environnement concurrentiel et réglementaire de l'entreprise.
 
Collecte
Les sources d'information utilisées sont :
-Centre relation clientèle des entreprises concurrentes.
– Les commerciaux : remonte d'information terrain.
– Les sites web des concurrents.
– Les informations informelles (bouche à oreille).
Traitement
Le traitement et l'analyse des informations s'effectuent par deux personnes.
Des séances de travail sont organisées pour adapter les informations collectées aux besoins de l'entreprise et pour prédire des actions futures des concurrents.
 
Diffusion 
 L'information est diffusée soit par e-mail au destinataire, soit via le portail interne à tout le personnel.
La diffusion se fait sous forme d'alertes, des rapports descriptifs périodiques et des rapports de synthèse.
 
Mémorisation / capitalisation
L'information traitée est mémorisée sur des supports électroniques.
 
 
 
Réflexion sur la corrélation entre « besoins de veille » et « système de veille »
 
Indicateurs d’évaluation de la veille au niveau de l’entreprise
Il n'existe pas d'indicateurs d'évaluation de la veille, mais les réactions positives à l'égard des informations diffusées reflètent la qualité du système.
 
Points forts, et points à améliorer de l’organisation de la veille
Points forts :
– Implication de la direction et soutien de la hiérarchie.
– la veille remplit une fonction active au sein de l'entreprise.
 
Corrélation entre besoins et système de veille
Le système de veille répond bien aux besoins de l'entreprise.

Leave a Reply

Clicky