Skip to main content
Benchmarking IE

Cartographie des acteurs de la veille [Formation benchmarking]

By 27 novembre 2021janvier 6th, 2022No Comments
cartographie des acteurs de la veille_SGA

Dans le cadre d’une formation sur la technique du benchmarking, j’ai réalisé un atelier de cartographie des acteurs de la veille et de l’intelligence économique. Je précise tout de suite que cette cartographie est loin d’être exhaustive et ne reflète qu’une partie de la réalité.

Etapes du benchmarking

Les étapes du benchmarking sont bien connues, mais je les rappelle pour mémoire :
– Définir l’objectif
– Définir les cibles (de la comparaison)
– Définir les critères de comparaison
– Collecter les données
– Analyser les écarts et la source des écarts

Choix des critères

Dans un souci de rapidité (cet atelier ne devait pas durer plus d’une dizaine de minutes) :
– Nous n’avons pris pour cible qu’un petit nombre d’acteurs. 15 professionnels de la veille qui avaient publié au moins un livre. Par ordre alphabétique du prénom : Alain Juillet, Ali Laïdi, Bernard Besson, Christian Harbulot, Christophe Deschamps, Claude Revel, Éric Delbecque, Franck Bulinge, François Jakobiak, François Jeanne-Beylot, Jérôme Bondu, Nicolas Moinet, Olivier de Maison-Rouge, Serge Courrier, Véronique Mesguich. L’établissement de cette liste est bien sûr totalement subjectif et beaucoup d’autres professionnels auraient pu y être intégrés. Nous avons puisé notamment dans la liste des références de wikipedia. Beaucoup d’autres acteurs d’envergure auraient pu être intégrés comme Philippe Clerc, François-Bernard Huyghe, …
– Nous avons sélectionné trois critères de comparaison disponible facilement en ligne : le nombre de résultats à une recherche dans Google, dans Google Scholar et dans Google Actualité. La requête devait mentionner le nom entre guillemets et le mot veille (pour éviter les homonymes). Là encore, ces critères sont critiquables, mais bien pratiques dans le cadre de cette formation. C’est donc un benchmarking de visibilité dans Google que nous allons réaliser.

Collecte des résultats

Voici les résultats trouvés.

J’ai compilé les données dans un tableur. Et j’ai ajouté une mise en forme conditionnelle pour repérer les acteurs de la veille avec un gros chiffre, ainsi qu’un écart type pour mesurer l’écart type. La dispersion est visiblement beaucoup plus importante sur le moteur web que sur le moteur d’actualité.

J’ai ensuite cartographié les acteurs. Et je me suis amusé à faire varier les axes (vertical, horizontal, taille de la bulle) pour montrer l’importance du choix des axes. Car l’impact visuel est évidemment très différent d’une carte à l’autre.

 

Cartographie des acteurs de la veille

Il semble que l’œil a d’abord une lecture horizontale, puis verticale, puis de taille. Dans les trois cartes suivantes, l’axe horizontal va matérialiser successivement les résultats dans le moteur Web, dans Scholar, puis dans Actualité.

 

Première carte


– Axe horizontal : Google
– Axe vertical : Scholar
– Taille de la bulle : Actualité
Cette première carte ci-dessous présente un groupe de tête de 6 personnes. Christian Harbulot apparait comme acteur le plus visible dans Google (en haut à droite). Christophe Deschamps et Véronique Mesguish occupent le même espace.

Deuxième carte


– Axe horizontal : Scholar
– Axe vertical : Actualité
– Taille de la bulle : Google
Cette seconde ci-dessous carte présente maintenant un groupe de tête plus restreint de 3 personnes. Alain Juillet, Christian Harbulot et Nicolas Moinet apparaissent comme les acteurs les plus visibles. Dans la partie gauche de la carte, Christophe Deschamps et Claude Revel sont proches, côte à côte avec Eric Delbecque et Véronique Mesguich.


Troisième carte


– Axe horizontal : Actualité
– Axe vertical : Google
– Taille de la bulle : Scholar
Enfin, cette dernière carte ci-dessous présente cette fois un groupe de tête réduit de 2 personnes : Christian Harbulot et Alain Juillet. Cette fois-ci Christophe Deschamps occupe le même espace que Nicolas Moinet.

 

Conclusion : Comme toutes statistiques, ou comme toutes enquêtes, il est clair que l’on peut leur faire dire à une cartographie pas mal de choses ! Il suffit de modifier les variables. L’analyste devra être conscience des biais de l’analyse cartographique.

D’autres benchmarks des acteurs de la veille

Sur le thème de la cartographie des acteurs de la veille, vous pourrez consulter :
Quelles entreprises font le plus d’Intelligence Economique ? (Gephi).
Professionnels de l’Intelligence Economique : Trouverez-vous votre profil Linkedin sur Google ou Bing ? (Gephi).
Les professionnels de l’IE font-ils vraiment de la veille, de l’influence et de la sécurité économique ? (Gephi).
Cartographie des acteurs de la souveraineté numérique (Geotrend).
Cartographie des ouvrages de référence en intelligence économique (Excel).

N’hésitez pas à consulter le panorama de nos prestations d’études ainsi que le catalogue de formation.

nb : pour information, la carte d’illustration de l’article présente en axe horizontal Scholar / vertical Web / taille Actualité. Les chiffres trouvés peuvent différer selon votre profil. Ceci reste un exercice réalisé en temps contraint et non un travail scientifique…

 

Leave a Reply

Clicky