Skip to main content
Intelligence Economique

Comprendre le Management interculturel

By 25 février 2008octobre 13th, 2022No Comments
Management interculturel

Comprendre le Management interculturel

Dans un billet précédent, je m’intéressais à l’étymologie du mot « intelligence ». Si l’intelligence est la faculté de « relier les choses entre elles pour leur donner du sens », la faculté de « comprendre » permet (d’après son étymologie) de « prendre avec ». Donc quelque part de s’approprier ce que l’on a compris, ce que notre intelligence a perçue.

Comprendre vient du latin comprendere, syncopé lui-même de comprehendere, de cum (avec), et prehendere (prendre).
Si les Latins « prennent avec » (on retrouve des dérivés de l’expression latine en Français, Italien, Espagnol, …), les Anglais eux « se tiennent entre » (understand), tandis que nos cousins germains « se tiennent droit » (verstehen). Understand ne signifie pas « se tenir en dessous » comme on pourrait le penser de prime abord. Voir le dictionnaire étymologique en ligne Etymonline
J’ai écrit un guide succinct des comportements et des gestes à connaitre, pour bien appréhender le management interculturel dans douze pays. Il s’agissait de décrire les éléments interculturels, relatifs aux réseaux, aux habitudes, à la sociologie, à la psychologie des interlocuteurs,… Bref, de comprendre les fondements du  management interculturel.

Exemple du Maroc

Voici un extrait de la fiche qui présente le Maroc :

La culture marocaine des affaires est proche de la culture française. Il y a une histoire commune, une langue commune, et beaucoup de cadres ont été formés en France. En outre, beaucoup de Marocains regardent les chaînes télévisées françaises et se sentent donc proches de l’actualité politique et économique française. Mais attention : Les marocains sont francophones et francophiles, mais pas … Français. Ne soyez donc pas « francocentrés ».

Mais en dehors du monde des affaires, on va trouver beaucoup de différences, à commencer par la pratique de la religion : la prière à la mosquée le vendredi soir et le ramadan sont très suivis. Il est important de ne pas critiquer ni la religion musulmane ni la figure du roi. Quel que soit la position de votre interlocuteur sur ces deux points, et même s’il montre des idées réformistes, il faut garder une position de recul.

Les Marocains sont très tactiles. Par exemple les hommes peuvent marcher une centaine de mètres en se tenant le bras ou la main. Si l’on vous tient la main de cette manière, c’est un signe de respect et de considération.

Voici la liste des pays étudiés :

Veille collaborative

Jérôme Bondu

Leave a Reply

Clicky