Skip to main content
Ecologie

La guerre des microbes et des hommes

By 30 mai 2009No Comments

 

Je vous livre quelques extraits de la conférence de Maxime Schwartz au Club des Vigilants.

Maxime Schwartz est ancien Directeur de l'Institut Pasteur. Le texte ci-dessous est intégralement tiré du compte rendu de sa conférence (j'ai pioché quelques extraits d'un texte qui dans sa version complète fait plusieurs pages).

Ne cherchez pas de référence à la veille (vous ne trouverez qu’une courte mention de veille microbiologique). Il s’agit uniquement de curiosité et d’ouverture sur un sujet passionnant… et d’avenir 😉 Un signal faible comme disent certains.


———————————-

« Les microbes sont innombrables. Ils survivront longtemps à l’espèce humaine. (?)

 

Les microbes nous jouent des tours. A chaque fois que l'Homme croit avoir trouvé l' »antidote » à un microbe donné, un autre, ou le même muté, vient le narguer. (?)

 

En quelques décennies, de la fin du 19ème siècle au début du 20ème, les microbes responsables de la plupart des maladies infectieuses sont identifiés. Leurs modes de transmission sont élucidés. Une guerre sans merci est alors engagée. Le développement de l'hygiène, la mise au point de vaccins, la découverte puis l'utilisation à grande échelle des antibiotiques et autres anti-infectieux ont permis des succès spectaculaires, du moins dans les pays développés. D'aucuns crurent alors que les maladies infectieuses étaient vaincues. C'était une grave erreur. (?)

 

Dès la fin des années 70, on assiste au retour des microbes (la légionellose, la maladie de Lyme, le virus Ebola, le sida, ?). Les raisons de ce retour en force des microbes ? Elles tiennent pour l'essentiel à l'action de l'homme, aux changements de son mode de vie et à la redoutable adaptation des microbes. (?)

 

Dans le futur, on peut espérer aller encore plus loin, en tentant de prévenir les émergences sans attendre qu'elles débutent. C'est ce que l'on peut appeler la veille microbiologique, qui vise à surveiller l'environnement microbien de l'homme, de façon à prévenir des infections éventuelles. (?)

 

Les causes de l'essor des maladies émergentes ou ré-émergentes sont multiples, mais elles sont toutes, plus ou moins, liées à l'accroissement démographique, avec toutes ses conséquences, dont notamment une agression de plus en plus forte des milieux naturels. Ces causes ne vont pas disparaître. Le combat contre les maladies infectieuses n'est, vraisemblablement, pas près de prendre fin non plus. »

 

Dossier réalisé en collaboration avec Meriem Sidhoum Delahaye


Leave a Reply

Clicky