Skip to main content
Géopolitique

L’essence du mal

By 9 mars 2008No Comments

Le prix du baril de pétrole franchit des records.

 
Sans être un spécialiste (et de loin) de la question, je peux néanmoins me faire l'écho d'une conférence de Pierre Terzian au Club des Vigilants.
 
De son brillant exposé, je retiens notamment que la situation actuelle est exceptionnellement complexe.
 
Complexe, car la gestion du pétrole dépend d'éléments qui sont eux-mêmes compliqués :
 
La demande est en augmentation, notamment due au développement de la Chine et de l'Inde. Les Etats-Unis ont aussi contribué à cette augmentation, puisque la demande intérieure a été quintuplée. Le rôle des 4×4 n'est pas anecdotique, car ils ont été achetés en grand nombres et ils consomment 36% d'essence en plus par rapport à une voiture « normale ».
 
L'offre n'a pas suivi l'augmentation de la consommation. La marge de sécurité (les réserves mondiales) a fondue. Il faut ajouter à cela l'insécurité de certains pays producteurs. Il y a donc moins d'élasticité des prix.
 
Les coûts de production ont augmenté. Les coûts (exploration, raffinage, production) ont triplé sur une période récente, facteur auquel il faut ajouter une pénurie de main d'?uvre.
 
Les marchés sont moins stables. Il y a eu une dérégulation des transactions électroniques pétrolières, qui ont provoqué une multiplication des hedges funds, et donc une augmentation de la spéculation.
 
– Pour finir ce tableau déjà peu réjouissant, ce marché est soumis à de nombreux impondérables : Guerres, catastrophes naturelles, peuvent bloquer des explorations ou le transport de l'or noir.
 
Ces éléments permettent de comprendre les tensions qu'il y a actuellement sur cette énergie !
 
Jérôme Bondu
 
 
Source : Pierre Terzian est intervenu mercredi 13 février au Club des Vigilants sur le thème : « Du pétrole en général et de l'Iran en particulier ». Président fondateur de Pétrostratégies, Pierre Terzian est un expert international reconnu sur le sujet.
Crédit Image :
L’internaute 
 
 

Leave a Reply

Clicky