Skip to main content
Intelligence Economique

Escargots « dits » de Bourgogne

By 29 février 2008janvier 6th, 2022No Comments

En cette période de salon de l'agriculture, soyons délibérément champêtre ?

Avez vous mangé récemment des « escargots de bourgogne » ? Devinez d'où ils viennent ? De Bourgogne ! Raté.
 
Les « Helix pomatia » ne sont plus ramassés en France depuis belle lurette, mais en Grèce, Pologne ou ailleurs.
 
D'où ces quelques questions :
– Puisque l'appellation « escargot de bourgogne » est une variété, n'y a t'il pas de danger de « flouer » le consommateur à l'élever hors de France. Est-ce qu'une appellation « Escargots « dits » de Bourgogne » ne serait pas plus « honnête » ?
 
– Est-ce que des appellations ou variétés intégrant des noms type de région (on vient d'en avoir un exemple) ou ville « Paris » (je pense aux Champignons de Paris) ? ne devraient pas être « protégées » ?
Est-ce que une vache charentaise (de Charente), limousine (du Limousin), peuvent être élevées hors de France ? L’information du consommateur sur ces points ne serait pas inutile.
 
Ce sont des sujets que le Ministère de l'Agriculture abordera certainement dans le cadre de la dynamique d'Intelligence Economique qui est en train de se déployer (je dis bien déployer et non pas créer car il y a depuis 1999 un chargé de mission à l'IE). Un coordonnateur ministériel à l'intelligence économique (CMIE) a été désigné et placé sous l'autorité du Haut fonctionnaire de défense et de sécurité.
 
Récemment , le 5 février, le ministère de l'Agriculture et de la Pêche a organisé à Lille, dans le cadre du pôle d'excellence agroalimentaire Nord-Pas de Calais, un atelier d'intelligence économique (IE) destiné aux entreprises de ce secteur. Au menu : comment les entreprises agroalimentaires peuvent-elles se protéger contre les menaces auxquelles elles sont de plus en plus exposées ? Philippe Rouault, délégué interministériel aux industries agroalimentaires et à l'agro-industrie y était présent.
 
Affaire à suivre.
 
Jérôme Bondu
 
Crédit photo : M. Milliat

Leave a Reply

Clicky