Skip to main content

Aller au charbon

By 13 février 2008janvier 6th, 2022No Comments

Pour ceux qui ont entendu qu'une antenne du plus grand musée du Monde s'installait à Lens, et qui questionnent le bien fondé de cette décision, je conseille une visite du site LouvreLens .

  
Lors d'une superbe soirée jeudi dernier (7 février 2008) au Louvre, le projet a été présenté par Jean-Pierre Letartre, président du Grand Lille à Paris, Henri Loyrette, président-directeur du musée du Louvre et de Daniel Percheron, président du conseil régional Nord-Pas de Calais.
  
De leurs présentations, j'ai notamment retenu cette anecdote.
Daniel Percheron racontait qu'il y a 20 ans, un projet avait été déposé sur la table du premier ministre par un certain Lacaze (député ?) qui proposait le « démantèlement » des anciennes villes minières. En effet ces villes avaient engrangées une surpopulation durant la période d'exploitation des mines, qui devenait maintenant un poids insupportable compte tenu de l'arrêt des activités minières. Lens notamment, semblait être dans le collimateur. Vingt ans après, l'installation de l'antenne du Louvre sonne comme un revanche.
 
Tous les orateurs de la soirée ont souligné l'engagement fort de tous les acteurs, de la ville, du département et de la région, citoyens, patrons et associations, qui ont rendu attrayante l'installation du Louvre sur un ancien « carreau de mine ».
 
Cela laisse rêveur. Qui, au départ, aurait donné Lens gagnant ?
J'y ai vu une image de ce que pourrait être un effort collectif des Français pour redresser une situation, au niveau de mondial, qui n'est pas en ce moment à notre avantage. Ou pour dire la même chose autrement « Seul on va vite, ensemble on va loin« .
 
Mine de rien, pour ne pas rester sur le carreau, voilà une ville qui n'a pas hésité à aller au charbon !
 
Jérôme Bondu
 

Crédit image : site LouvreLens . Projet de l’antenne du Louvre.

Leave a Reply

Clicky