Skip to main content
Réseaux humains

Les phéro-blogues (Werber fin)

By 21 janvier 2008janvier 6th, 2022No Comments
Dernier post sur le livre de Bernard Werber « Le Livre secret des fourmis, encyclopédie du savoir relatif et absolu ».
 
Cet auteur à la pensée décloisonnée nous parle des phéromones. Petit détour par Wikipédia pour rappeler ce que c'est.
 
« Les phéromones sont des substances émises par la plupart des animaux et certains végétaux, et qui agissent comme des messagers sur des individus de la même espèce. Extrêmement actives, elles agissent en quantités infinitésimales, si bien qu’elles peuvent être détectées, ou même transportées, à plusieurs kilomètres.
Les phéromones sont des substances chimiques comparables aux hormones. Mais, tandis que les hormones classiques (insuline, adrénaline, etc.) sont produites par les glandes endocrines et circulent uniquement à l’intérieur de l’organisme en participant à son métabolisme, les phéromones (?) servent de messagers chimiques entre individus. Elles peuvent être volatiles (perçues par l’odorat), ou agir par contact (?). Ces phéromones sont indispensables au bon fonctionnement du groupe. » *
 
Il est prouvé que les Hommes (avec un grand H, donc hommes et femmes) sont sensibles aux phéromones. Mais voila où Bernard Werber veut nous emmener :
 
« Les phéromones qui inondent la fourmilière d’une information globale, c’est aujourd’hui la télévision planétaire qui nous transmet à tous les mêmes images, les mêmes pensées, les mêmes musiques. » *
 
J'ai trouvé cette idée très riche de sens ? Je voulais simplement vous la faire partager. Partager, oui mais avec internet et non par la télévision. Voila où moi je veux en venir ? Ne peut-on dire que les nouvelles phéromones, ces « messagers chimiques entre individus », ne sont pas mieux incarnés par les blogs que par la télévision ? La télévision (voir loin) apportait un message univoque. Internet (réseaux reliés) et notamment les blogs permettent un réel échange. Des phéro-blogues en quelque sorte.
 
Reprenons la définition des phéromones, et relisons-là avec cette nouvelle optique : « Les phéromones sont des substances émises (?) et qui agissent comme des messagers sur des individus de la même espèce. Extrêmement actives, elles agissent en quantités infinitésimales, si bien qu’elles peuvent être détectées, ou même transportées, à plusieurs kilomètres. » 
Vous préférez le premier tableau ou le second ? ***
 
Jérôme Bondu
 
Sources
* Wikipedia 
** Site de Bernard Werber  

*** « Le jardinier »  d’Arcimboldo. Musée Civico- Crémone. 1590. Dans un premier sens, on voit une marmitte de légumes, dans le second, un visage se dessine.

Leave a Reply

Clicky