Skip to main content

La France vaut tout juste « 1 euro symbolique »

By 21 novembre 2007No Comments

Il est frustrant de voir la place des pays mesurée souvent à l'unique aune de leurs performances économiques. Selon ces critères, et notamment celui de la croissance du PIB, on peut avoir l'impression que la France fait du surplace, voir recule. Or, à l'image des actions dans le monde de la finance, quelque soit la valeur intrinsèque d'une entreprise, quand il n'y a pas de progression, on a envi de vendre. Parfois de vendre à tout prix.

 
On se rappelle que sur des critères purement comptables, Alain Juppé voulait il y a 11 ans se défaire du « fardeau » de Thomson, alors entreprise publique, «pour 1 franc symbolique». L'opération n'a pas réussie, notamment grâce au travail de valorisation du capital immatériel de Thomson. Thomson c'était une histoire, des brevets, des savoir-faire, des experts et des ingénieurs, des capacités d'innovation, ?
 
Je me demande si actuellement, la France n'est pas comme le Thomson de l'époque, valorisée à rien. La France ne vaudra-elle plus bientôt qu'« 1 euro symbolique » ?
 
Ne faudrait-il pas un sursaut de « valorisation », pour rappeler que son histoire, sa culture, ses élites, son position géographique, la qualité de vie que l'on y trouve, ? sont inestimables ! Ce qui n'empêche pas de réformer ce qui doit l'être !
 
Depuis Thomson est devenu Thales qui est un acteur majeur de la Défense, de l’Aéronautique et de la Sécurité. Au passage, rappelons que Thales est le dieu de la guerre chez le Grecs anciens.
Il y a là, pour la France, une bataille importante à mener.
 
Jérôme Bondu
 

Leave a Reply

Clicky