Skip to main content
Stratégie

Quand l’intelligence économique réussit aux ONG … et alors ?

By 18 septembre 2009octobre 20th, 2021No Comments

Je vous recommande la lecture de l’article « Quand l’intelligence économique réussit aux ONG » paru dans bonaberi.com

Extraits :
« Dans son édition du 12 avril 2009, le New York Times classait « Dead Aid » au 29è rang des livres les plus vendus aux Etats-Unis. L'ouvrage de la Zambienne Dambisa Moyo décrypte avec méthode, chiffres et exemples, comment le business de l'aide au développement accroit la dépendance de l'Afrique et profite à des réseaux d'ONG rompues aux techniques de guerre économique. (…)
Désormais dotées de stratèges et de lobbyistes, de business models et de commerciaux, de réseaux et de communicateurs, les grandes ONG maîtrisent parfaitement les techniques d'intelligence économique et les appliquent sans en parler. »

Cela me fait sourire alors que je viens de lancer un Pack PME et Associations : De la veille à la e-reputation

Encore une fois, il me semble qu’il faut déconnecter l’outil de la finalité;
– L’Intelligence économique n’est qu’un outil (comme la communication, le marketing, les RH), qui se met au service d’une stratégie.
– Si les ONG, comme les entreprises se mettent à utiliser cet outil, c’est qu’elles sont entrées dans une phase concurrentielle.
– Et c’est sur ce dernier point qu’il convient de s’interroger.

« Quand l’intelligence économique réussit aux ONG » … et inversement 😉

NB : c’est bien une fleur de marronier.

Leave a Reply

Clicky