Skip to main content
Stratégie

Pourquoi avons-nous perdu la guerre de 1870 ?

By 10 mars 2008No Comments

Bonne question me direz-vous !

 
Essentiellement parce que nous avions à l'époque trois certitudes :
– La première était que nous possédions les meilleurs outils : en l'occurrence le fusil « chassepot », ? qui avait néanmoins le terrible défaut de s'encrasser.
– La seconde était que nos troupes étaient plus mobiles : en l'occurrence plus mobiles que les Prussiens, qui comme tout le monde pouvait le penser à l'époque, étaient amateurs de choucroute, donc plus gras et moins rapides !
– La troisième était que nous avions les généraux les plus intelligents.
 
Des décisions ont été prises sur la base de ces trois idées reçues. Par exemple celle de ne donner aux soldats Français que des cartes des zones allemandes, où la bataille devait bien évidemment se dérouler. Ces mêmes soldats n'avaient pas les cartes des zones françaises où ils se sont fait battre.
 
Mon propos n'est pas de railler -avec le confort que donne une vision historique- une institution ou des erreurs passées. Mais de voir en quoi cette introspection critique pourrait nous être utile aujourd'hui.
 
En d'autres termes, quelles sont les certitudes Françaises de ce début de XXIème siècle ?
 
Ce serait prétentieux de répondre, mais on peut s'amuser à chercher des pistes !
Que croyons-nous acquis ? Où se cachent nos certitudes ? … Dans la qualité de nos grandes écoles ? Dans la pérennité de notre Culture ? Dans la stabilité géographique de nos frontières ? La force de notre agriculture ? Notre indépendance énergétique ? La prégnance dans la société de l'intérêt général, du rôle de l'Etat ? La capitalisation de nos grandes entreprises, géants mondiaux de l'énergie, du luxe, des transports ou de la distribution ?
 
Méfions-nous du confort et de l'endormissement que provoque infailliblement les certitudes. C'est surement dans un de ces domaines, même si cela nous parait aujourd'hui improbable, que viendra demain notre prochaine désillusion. A moins que l'on y prenne garde !
 
Jérôme Bondu

Leave a Reply

Clicky