Skip to main content
Gestion des connaissances

Magnifique interview de Misha Gromov

By 28 mars 2013janvier 31st, 2022No Comments
gromov

Voici quelques extraits de l’interview de Misha Gromov sur le JDD. Je vous recommande de lire cet article passionnant, dans lequel ce grand savant mêle les disciplines depuis les sciences de l’éducation jusqu’à la biologie. Nous sommes dans l’inter-ligere, c’est à dire la capacité à relier les informations pour leur donner du sens… Vive l’intelligence collective

Partage des idées communes

« Le premier objectif de l’enseignement est de donner la même éducation à tous, pour que l’on partage des idées communes. L’enseignement devrait pouvoir prendre en compte les personnes « irrégulières », non standards. Pour la France d’aujourd’hui, qui ne dispose pas de ressources naturelles, c’est un enjeu primordial. Si elle veut résister face à l’Asie ou la Chine, la seule manière d’avoir un coup d’avance, c’est de savoir détecter les personnes aux potentiels particuliers. Savoir repérer ces 3% d’enfants, qui représentent quand même 2 à 3 millions de personnes, c’est cela l’enjeu. (…)

Si l’élite n’est pas renouvelable

Quand une élite n’est pas renouvelable, elle devient vite conservatrice, elle résiste au changement… (…)

On n’obtient pas de satisfaction avec la connaissance. Au contraire, on est toujours insatisfait. (…)

Le troisième mystère est l’esprit humain. On n’a pas le début d’une piste pour comprendre comment cela fonctionne! Nous ne savons pas comment nous pensons. La réalité, telle que nous la connaissons, n’est que notre réalité interne. C’est notre cerveau qui la « fabrique ». (…)

Oui, on peut imaginer un ancêtre commun à toutes les formes de vie. (…)

Les lézards et les grenouilles sont plus adaptés que nous : ils n’ont à se nourrir qu’une fois par mois, et n’ont pas à produire autant d’efforts parce qu’ils ont des métabolismes très lents. (…)

Les bactéries ont toujours été dominantes

Les bactéries ont toujours été dominantes dans le monde, elles nous survivront probablement. Elles sont plus stables. La vie va au plus simple et élimine ce qui est plus complexe car plus instable. (…)

Actuellement, l’informatique est en retard sur la biologie, qui double ses besoins tous les six mois alors que la mémoire des ordinateurs double tous les huit mois. Quand tout sera analysé, nous serons dans un monde différent. (…)

Il y a des choses, notamment l’imagination, que nous perdons en grandissant parce que nous devons nous adapter. Or l’adaptation grandit aux dépens de l’intelligence… Elle va à l’encontre. »

Cette interview de Misha Gromov est passionnante.

Jérôme Bondu

 Si vous voulez en savoir plus : JDD. Retrouvez les prestations d’Inter-Ligere : conseil en organisation, formations, et publications.

Leave a Reply

Clicky