Skip to main content
Réseaux humains

Le culte de la performance

By 18 décembre 2007janvier 5th, 2022No Comments
« De plus en plus de managers s’interrogent sur les limites d’une injonction permanente à la performance. Et n’hésitent plus à développer des approches alternatives. »
 
C’est en ces termes que débute un article de la Tribune (1) qui propose d’en finir avec le culte de la performance. Quelles recettes sont mises en avant ?
 
Assurer une bonne ambiance
Il est bon de rappeler que l’intelligence est un phénomène collectif (voir post précédent). Il en est de même pour la performance, qui est plus collective qu’individuelle. Dans ce cadre, un des moyens alternatifs au culte de la performance, réside dans la création d’une bonne ambiance. Pourquoi n’évaluerait-on pas aussi les managers sur des critères d’ambiance, de bonne humeur, de camaraderie?
 
Valoriser les talents privés
Qui oserait prétendre sérieusement que l’épanouissement ne passe uniquement que par le travail ! Pourtant, c’est parfois comme cela que nombre de managers voient et considèrent leurs collaborateurs. Pourquoi l’espace personnel n’aurait pas sa place dans l’entreprise. Un collaborateur épanoui, à la vie culturelle riche, a des chances d’être plus efficace. Pourquoi l’employeur ne l’aiderait pas dans cette voie, à réaliser ses passions ?
 
Recruter hors norme
D’autres idées sont mises en avant. Comme ce manager qui cherche à faire rentrer des profils très différents, atypiques, pour faire rentrer « la complexité » dans ses équipes. « Je cherche à faire entrer des profils « intrus » venus d’horizons très divers (…) sans liens immédiats apparents avec le c?ur de notre activité » explique-t-il.
 
Comme le dit Frédéric Watines, responsable de l’offre RH d’Accenture en France : ne faudrait-il pas « en finir avec un modèle hiérarchique traditionnel dont tout le monde est aujourd’hui fatigué? »
 
Jérôme Bondu
 
(1) Source : La Tribune du 4 décembre. Article de Muriel Jaouen

Leave a Reply

Clicky