Skip to main content
Géopolitique

Les entreprises françaises ne doivent pas être protégées

By 14 janvier 2008janvier 5th, 2022No Comments

Le Monde publie un article de Pierre Briançon sur le rôle de protection de l’Etat des entreprises françaises.

 
Extraits :
« Nicolas Sarkozy veut « protéger » les entreprises françaises contre les malheurs du monde. Mais elles n’ont rien demandé. Et celles qui le demandent ne méritent pas protection. »
 
« Essayer de protéger les groupes français contre les OPA ne fera qu’encourager leur somnolence, pénalisera leurs actionnaires et les exposera à des mesures de rétorsion dans les autres pays. La « protection » à la Sarkozy punirait les meilleurs et récompenserait les médiocres. »
 
Le journaliste économique conclu que le chef de l'Etat « manque à son devoir d’expliquer aux Français qu’ils n’ont rien à craindre de la mondialisation – bien au contraire. »
 
L’article présente d’autres aspects, notamment sur le rôle de la Caisse des Dépôts et Consignations, mais arrêtons-nous là. Ce devoir de pédagogie des élites a été largement traité dans le livre « Nous et le reste du monde » de Claude Revel que je présente dans un précédent post. Cette thèse ne peut nous laisser indifférent. Mais juste pour faire contrepoids, rappelons qu’en regard du « devoir de pédagogie », doit exister un « devoir d’écoute ». 

On dit que maintenant « ce ne sont plus les médias qui font l’opinion, mais l’opinion qui fait les médias ». A l’opinion de prouver qu’elle sait écouter. Les élites politiques, on peut en être sur, s’adapterons.
 
Jérôme Bondu
 
Source :
Article du 10 janvier 2008, Le Monde.
 

Leave a Reply

Clicky