Skip to main content
Intelligence Economique

Compte rendu conference : analyse médiatique des élections présidentielles

By 12 juin 2007avril 4th, 2022No Comments

Compte rendu rédigé par Jérôme Bondu, de la conférence du 8 mars 2007 au Club IES
Organisée en partenariat avec Datops et le Club IE de l’AA ESIEE

 

Sur le thème : "ANALYSE MEDIATIQUE DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES"
Animé par Bertrand Dussauge

NB : le compte rendu PDF de cette conférence comporte de nombreuses captures décran. N’hésitez pas à me le demander jbondu@datops.com. Je ne mets ici que quelques extraits.

 

Présentation de l’intervenant

Bertrand Dussauge est directeur marketing Europe de Datops-LexisNexis Intelligence Solution
Introduction

En introduction, Bertrand Dussauge, rappelle que les médias ont toujours influencé l’opinion publique et plus encore les gouvernants. Selon un sondage récent effectué par l’Ifop 47% des internautes interrogés recherchent des informations politiques sur la Toile, dont 14% régulièrement.

Or, au sein des médias l’essor des blogs est important, autant en terme de volume qu’en terme d’influence :
– Entre décembre 2004 et décembre 2006 Technorati  a calculé que le nombre de blogs était passé de 5,4 à 63,1 millions. La blogosphère a donc vu sa taille multipliée par plus de 11 en 2 ans.
– Ces discussions influencent la presse professionnelle, traditionnelle source d’information.

C’est ce qui a amené Datops-LNIS à mener une étude sur l’analyse médiatique des élections dans la presse et les blogs.
Les solutions développées par Datops-LNIS sont spécialisées dans l’analyse automatique de grandes masses d’informations. Une étude précédente, menée une semaine avant le 1er tour des élections en 2002, avait démontré que l’analyse sémantique des forums de discussion de toute appartenance politique était très proche de celle du FN.

 

Sommaire

Bertrand Dussauge a tenté de répondre à quatre questions :
– Quelles différences majeures y a-t-il entre la visibilité des candidats et des principaux sujets de l’élection dans le presse et sur les blogs ?
– Quel est la part de voix des thèmes de la campagne sur ces deux supports ? Et en relation avec quels candidats ?
– Y a-t-il une corrélation entre la visibilité des candidats dans la presse / blogs, et les sondages ?
– D’autres thèmes sont-ils émergents ?

 

Contexte de l’étude

L’outil utilisé pour l’étude est LexisNexis Graphic Analytics.

Tous les documents étudiés sont issus de deux périodes :
– Entre le 19 septembre et 31 décembre 2006
– Et du 1er janvier au 7 mars 2007

Deux sources ont été utilisées :
– Sources presse : un flux qualifié de 650 sources françaises en ligne.
– Blogs : un flux agrégé par google.

Informations complémentaires sur : www.datops.com

 

1. Quelles différences majeures y a-t-il entre la visibilité des candidats et des principaux sujets de l’élection dans le presse et sur les blogs ?

Ce premier graphique présente le volume de documents parus dans la presse, mentionnant au moins une fois le nom d’un candidat.

La visibilité comparée dans la presse et les blogs sur la période du 19/9/06 au 2/03/07 montre des disparités :
JM Le Pen a presque deux fois plus de visibilité dans les blogs que dans la presse.
N. Sarkozy bénéficie lui de 5 points en plus dans la presse.

 

2.Quel est la part de voix des thèmes de la campagne sur ces deux supports ? Et en relation avec quels candidats ?

– N. Sarkozy et S. Royal sont plutôt associés aux mêmes thèmes « Chômage et emploi » et « Éducation ». En revanche, le thème de l’environnement est presque absent du discours de ces deux candidats.
– Le thème de l’éducation arrive en tête des thèmes avec lesquels F Bayrou est associé. Il est le seul de ces 4 candidats à être fortement associé à la protection de l’environnement.
– Le candidat d’extrême droite adresse de manière presque égale les quatre premiers thèmes en se démarquant, sans surprise, sur l’immigration.

 

3.Y a-t-il une corrélation entre la visibilité des candidats dans la presse / blogs, et les sondages ?

 

Dans les graphiques suivants, Datops-LNIS compare les baromètres réalisés pour Economie Matin  et différents sondages réalisés par des instituts spécialisés aux mêmes périodes.
– La méthode utilisée pour ce baromètre hebdomadaire consiste à comptabiliser pour chaque candidat les articles qui citent le nom du candidat (requête booléenne qui élimine le bruit) au moins une fois dans le titre ou trois fois dans le texte.
– La pondération donne une plus grande visibilité au candidat quand l’article est paru dans une source à grand tirage et réputation (PQN, PQR, magazines, agences, web…).
– L’étude est effectuée à partir des mêmes algorithmes posés aux 650 sources françaises en ligne de LNIS. La valeur relative des résultats, à chaque période, est totalement fiable.

 

4.D’autres thèmes sont-ils émergents ?

Sur le thème de la rupture, N. Sarkozy a une forte visibilité jusqu’en janvier du fait du choix comme un des slogans de sa campagne de la « rupture tranquille ».

Néanmoins, à partir de février, les candidats ont une égale part de voix sur le sujet.

Conclusion

L’intervenant met en exergue que la corrélation entre la visibilité des candidats dans les médias et les intentions de vote est forte. Les médias ont plutôt réagi aux sondages ou aux blogs pour donner plus de voix à F. Bayrou et créer un courant ascendant à J-M. Le Pen.

Les dernières semaines avant le 22 avril devraient se jouer sur des nouveaux thèmes porteurs de voix : Les discours de rupture avec le « système » séduisent toujours l’opinion et ne sont plus le monopole de N.Sarkozy. Les écarts en intention de vote, comme en visibilité dans les médias, se réduisent entre les quatre candidats les mieux placés dans les sondages. Ces candidats, voire d’autres encore, vont sans doute chercher de nouveaux thèmes rassembleurs dans les discussions de forums/blogs.

Compte rendu réalisée par Jérôme Bondu

Leave a Reply

Clicky