Skip to main content

Dynasties

By 8 août 2007No Comments

 

 

La Tribune publie actuellement une série sur les « grandes dynasties d’entrepreneurs ». A la lecture du numéro daté du 7 août qui relate l’histoire des Dietrich, on ne peut qu’être fasciné par la constance et la persévérance de cette famille qui « rayonne » depuis 14 générations sur l’industrie à partir de sa « base » de Reichhoffen en Alsace. On revoit au travers de cette saga les grandes étapes de l’histoire de France : Louis XIV, la révolution française, la révolution industrielle, la seconde guerre mondiale, … L’entreprise redevenue une PME qui « ne réalise que » 150 millions d’euros de CA, n’en a pas moins un « prestige historique » dont peu d’entreprise de cette taille peuvent s’enorgueillir.

Philippe Lemoine, co-président du groupe Galeries Lafayette et président de LaSer, lors d’une conférence au sein du Club des Vigilants sur le « Rôle de l’entreprise » rappelait l’importance des entreprises familiales dans l’économie. Faite de constance et de prudence, il mettait en exergue leurs bons résultats au regard des entreprises gérées par des fonds de pension dans des optiques souvent court-termistes.

Derrière le magnifique film d’animation PERSEPOLIS de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud (qui a reçu le prix du jury au Festival de Cannes) se cache aussi une histoire dynastique. L’héroïne est l’héritière – non pas d’une fortune financière – mais d’un enseignement et d’une histoire que lui prodigue ses parents et surtout sa grand mère. Issue d’une famille dont les membres ont depuis plusieurs générations joué un rôle important dans la vie du pays. L’enseignement est simple : être soi-même, ne pas se mentir, se respecter est la vrai richesse et la clé de toutes les réussites.

Voilà de bons enseignements pour cette période estivale 😉

Leave a Reply

Clicky