Imprimer

Entrer en strategieJ’ai lu « Entrer en stratégie » du général Vincent Desportes.

Le général Vincent Desportes, Saint-cyrien, a été à la tête du Collège interarmées de défense (CID) de 2008 à 2010. Il est aujourd'hui professeur associé à Sciences Po et enseigne la stratégie à HEC. Conférencier international, il s'exprime sur les thèmes de la géostratégie, de la stratégie et du leadership. Il est régulièrement consulté par les pouvoirs publics et les grands médias sur les affaires internationales et militaires.
- Vincent Desportes est aussi directeur de la collection « Stratégies & doctrines » aux éditions Economica.
- Il est auteur du livre "La dernière bataille de France", et expert APM.

Vincent Desportes est intervenu au Club IES en mars 2016 (on pourra consulter le compte rendu écrit et la vidéo de sa conférence)

Voici quelques notes de lecture, qui ne se veulent être ni un résumé, ni une synthèse.

En introduction en peut rappeler la différence entre stratégie et tactique :
- La stratégie vise un objectif global et à plus long terme (équivalent de gagner la « guerre ») ;
- La tactique vise un enjeu plus local et limité dans le temps (équivalent de gagner une « bataille »).
- L'art opératif et les opérations visent à aborder la bataille en position favorable.

Vincent Desportes propose une méthodologie pour aborder le champ stratégique :
Faire diagnostic
Analyser objectivement la situation.
Maximiser les sources de renseignement.

Définir des buts
Définir des buts réalistes.
Intégrer nos forces et celles des adversaires.
Déterminer la situation finale dans laquelle nous voulons arriver.

Déterminer des objectifs stratégiques
A partager avec votre équipe, vos partenaires…
Tenables dans le temps.

Mettre en œuvre la stratégie
Prendre en compte que les plans seront forcément bousculés.
Intégrer que « rien de ce que nous aurons prévu ne se passera correctement ».
Intégrer que nous allons nous battre « contre d’autres orientations stratégiques ».
Se focaliser sur les éléments faibles de l’adversaire.
Concentrer ses forces.
Être agile et adaptable dans la capacité à remettre en cause sa propre stratégie.

Contrôler les résultats
Contrôler de la manière la plus objective et impartiale.


Pour finir, le livre de Vincent Desportes « Entrer en stratégie » enseigne que la stratégie est un combat contre un autre mais aussi contre soi-même. Et c'est sans doute le message que je retiendrai en premier lieu. On doit prendre en compte ses propres biais de raisonnement, et intégrer au plus profond de nous la stratégie de l’adversaire. Enfin, il convient d’être le plus souple et mobile possible dans l’évolution de notre stratégie.
A lire !

Jérôme Bondu