Imprimer
MM. Bernard Besson et Jean Claude Possin m'ont fait l'honneur d'écrire un article pour Inter-Ligere. Les auteurs de « l'Intelligence des Risques » (ouvrage que j'ai eu le plaisir d'éditer en tant que directeur de l'IFIE Editions) reviennent sur la nécessité de prendre en compte tous les types de risques possibles, et notamment les risques managériaux, pour avoir la vision la plus globale possible. Cette vision « englobante », ne souffre pas de cloisonnement, et impose un travail collectif, qui n'est pas sans rappeler celui de l'intelligence économique.
 
Leur article va être posté en 5 billets : 
1-
Les quatre familles de risques
2- Le risque sécuritaire global
3- La dimension collective des risques
4- Le calcul des risques
5- La hiérarchisation des risques dans un panorama d'ensemble 
 
Veuillez trouver ci-dessous, le second billet.
 
Jérôme Bondu
 
-------------------------------------------------------------------
 
Le risque sécuritaire global
 
Les risques de management naissent le plus souvent d'une absence de stratégie, d'une mauvaise gouvernanceou d'une confluence d'événements mal maitrisés. Chacun peut faire l'objet d'une prévention particulière mais une vision d'ensemble permettra de prévenir l'interaction d'un risque sur un autre.
 
Le regard global n'a d'ailleurs aucune raison de se limiter aux risques managériaux. C'est l'ensemble et l'interaction de ces quatre familles de risques entre eux que l'organisation doit observer.
 
Ce que nous appelons le Risque Sécuritaire Global (RSG)(2) suppose une veille globale.
 
Le RSG est l'ensemble des risques recensés de Sécurité, de Sûreté, d'Environnement et de Management. Il se présente graphiquement soit sous forme de panorama, soit sous forme d'histogramme.
 
RSG (3) = ? R.Sécurité +? R. Sûreté + ? R. Environnementaux + ?R. Managériaux.
 
Ce traitement global relève d'une vision et d'une décision stratégique prise au sommet de l'entreprise. Il s'agit d'associer dans un même système la mission de protection de l'organisation et la gestion des risques telle qu'elle est déjà pratiquée.
L'ouvrage (4) détaille le processus managérial et juridique qui permet d'associer les attributions du directeur de la gestion desrisques etdu délégué général à l'intelligence économique. Il retrace les étapes qui au sein de l'entreprise débouchent sur la mise en ?uvre d'une véritable mission de protection dotée d'un statut de direction à part entière.
 
En tant qu'outil de management de l'entreprise, l'intelligence économique ouvre avec le concept « d'intelligence des risques » une nouvelle dimension à la gestion traditionnelle des risques.
Ce « traitement  processuel » dans lequel l'intervention humaine joue un rôle déterminant notamment dans la chaine informationnelle » selon l'expression d'Alice Guilhon le Fraper du Hellen (CERAM Sophia-Antipolis)(5) induit une économie d'échelle qui permet d'optimiser la recherche et le recueil des informations. Elle réduit les coûts de la protection (6) d'entreprise. L'organisation décloisonne la lecture traditionnelle de toutes les menaces qui pèsent sur elle (7) .
 
Bernard Besson et Jean Claude Possin
 
------------------------------
 
Jean Claude Possin est Vice Président du Groupe Intelligence Economique de l'INHES.
 
Bernard Besson est chargé de mission auprès de M. Alain Juillet Haut Responsable à l'Intelligence économique (HRIE).
 
------------------------------
 
(2) Les termes risque sécuritaire global (RSG) et Intelligence des risques sont des titres déposés et protégés par l'éditeur et les auteurs.
 
(3) Le RSG d'une entreprise est un chiffre qui correspond à la moyenne des criticités pondérées des risques retenus.
 
(4) Besson B, Possin J C L'Intelligence des risques, IFIE Editions janvier 2006.
 
(5) « Intelligence économique et gestion des risques » Michel Henri Bouchet et Alice Guilhon le Frapper du Hellen - Pearson Education- Juin 2007. Madame Alice Guilhon le Frapper du Hellen est Vice Présidente du groupe intelligence économique de l'INHES.
 
(6) Au sens général et habituel la sécurité est l'aptitude des organisations à prévenir la survenance d'événements graves, critiques ou catastrophiques. Elle concerne les pe rsonnes et les biens matériels et immatériels.
 
(7) Référentiel de formation en intelligence économique rédigé par la Commission Consultative Nationale réunie à l'initiative du Haut Responsable pour l'Intelligence Economique auprès du Premier Ministre et présenté au public le 23 mai 2005. L'Intelligence des risques s'inscrit dans la philosophie générale de ce document et notamment des pôles 3 et 4 respectivement intitulés : Management de l'information et des connaissances. Protection et défense du patrimoine informationnel et des connaissances.