Imprimer

vaticanJe recommande « Les espions du Vatican – de la seconde guerre mondiale à nos jours » de Yvonnick Denoël, édition Nouveau Monde.

On y découvre une histoire passionnante et des faces méconnues du Vatican : liens avec la CIA, liens avec la mafia et la loge italienne P2, blanchiment d’argent… Et j’en passe et des meilleurs. L’ouvrage n’est pas à charge, et l’auteur fait la part des choses : il contextualise et explique les circonvolutions de la géopolitique du Vatican, les dissensions au sein de la Curie, les luttes d’influence fratricides…

C’est passionnant.

Quelques extraits pour vous donner envie d’aller plus loin :
- « Au Vatican, plusieurs prêtres vont se distinguer par l’aide qu’ils apportent aux nazis ou collaborateurs en fuite ».  
- « Un volet occulte de ce plan (plan Marshall) va permettre de financer l’Eglise dans sa lutte contre l’influence communiste en Italie ».
- « L'action conjointe du Vatican et de la CIA a complètement polarisé la vie politique italienne autour de la DC et du PCI, empêchant durablement l'émergence d'alternative ».
- « L’Opus Dei a servi de pompe à finance pour le parti giscardien des Républicains Indépendants, qui n'avait pas accès aux mêmes sponsors que le parti gaulliste. Cela a été une des sources importantes de financement pour lancer Giscard politiquement ».
- Concernant l'assassinat des moines de Tibhirine, l’auteur reprend le témoignage d’un ancien de la DRS, le service secret algérien : « Si les moines restaient vivants et si la DGSE avait pu enquêter à Alger, tout le monde aurait compris que l'opération avait été organisée par la DRS. Cela aurait été un cauchemar pour mes chefs donc il fallait se débarrasser des moines ».
- Le Vatican a été classé parmi les paradis du blanchiment. L'IOR (Institut pour les œuvres de religion), la banque du Vatican, était le principal actionnaire de la banque Ambrosiano, qui a été au coeur de tous les grands dossiers politico-financiers de l'après-guerre froide.  « L'IOR restait une machine infernale en état de marche au cœur du Vatican ».


Voila de quoi nous donner envi de nous plonger dans la géopolitique du Vatican, où tous les ressorts de l’influence, manipulation, propagande sont présents.

NB :
- Ne ratez pas le wébinaire du 8 juin, pour fêter les 20 ans du Club IES, et dans lequel j'invite des prestigieux intervenants en intelligence économique.
- Voir mes 200 conseils de lecture.

Jérôme Bondu