ena.JPGArticle très intéressant du Monde sur le chômage chez nos sur-diplômés. Plutôt que le résumer (l'article est assez long), voici quelques extraits choisis qui reflètent les messages principaux :

Je n'imaginais pas connaître le chômage. 

 

Dans le monde de l'entreprise, sait-il désormais, ce sont les malins, les intrigants qui gagnent.

 

En poste, ils ont négligé d'entretenir un réseau. 

 

Ils sont très peu en empathie, en écoute de l'autre, ce dont ils ont pourtant besoin dans leur recherche, complète son confrère de L'Espace dirigeants. En France, on dirige sans écouter ses équipes."

 

Les dirigeants en quête de rebond s'y rassurent et s'y transforment en experts ès-réseautage.

 

Quand Hervé écrit à un "cher camarade" avec l'adresse Internet que lui fournit à vie Polytechnique, il a "deux tiers de chances de décrocher un rendez-vous, contre un tiers habituellement".

 

Impressionnants, l'énergie, le professionnalisme que ces ex-cadres dirigeants mettent dans leur recherche d'emploi. Hervé, sur son iPad, nous montre la base de données sophistiquée qu'il a développée afin d'animer son réseau, de garder mémoire de qui il a vu, quand, de ce qui s'est dit, des contacts fournis, de quand et comment il a remercié, de qui il doit relancer... "Si je revenais à mon ancien poste, j'y serais bien meilleur qu'avant."