Print


Dans les débats et les polémiques que l'on peut suivre sur les blogs, on voit très régulièrement que les auteurs des billets s'appuient sur "leurs" sources fiables. Il n'y a pratiquement pas de message sans référence à un lien certifié plus fiable qu'une autre. Les échanges se transforment parfois alors en "guerre des sources". Et il n'est bien sur pas possible de toutes les visiter pour vérifier.

La maitrise des sources équivaut à la maitrise de la connaissance.

Cela me fait penser à différentes choses :
- D'une part, aux travaux des encyclopédistes du XVIII, voulant rassembler toutes les connaissances disponibles de l'époque en un même ouvrage. Cette quête de la source unique et fiable a toujours été, et sera toujours.
- Plus récemment et dans un esprit un peu différent, cela me fait aussi réfléchir sur les tentatives d’éditer un document qui rassemblerait des opinions opposées dans une optique consensuelle. Citons par exemple, la tentative d'éditer un livre d'histoire israélo-palestinien qui prendrait en compte les deux "réalités" des deux pays en guerre, et qui soit accepté de part et d’autre. Oeuvre difficile s'il en est.

Avec internet et la multiplication des "sources" (chacun devient producteur, et peut écrire et diffuser ce qu'il veut, créer un site ou un blog) ce problème de la qualité des sources va devenir de plus en plus prégnant

Si le web 2.0 est celui des échanges, témoignages, des partages, … avec l’énorme production d’informations que cela va entraîner, on peut imaginer que la prochaine étape soit celle de la validation des contenus, d’une espèce de « certification » des sources. Est-ce souhaitable, est-ce possible? Si oui comment ??

N'est-ce pas le modèle de yahoo, avec son annuaire de sites "validés", qui pourrait revenir à la mode et finalement reprendre le devant face à des moteurs qui ramènent une masse d'informations énorme dont la pertinence est basée sur des critères critiquables ?