moyen ageJ’ai lu et beaucoup apprécié « Inventions et découvertes au moyen âge dans le monde », de Samuel Sadaune.

Voici une reprise de la 4ème de couverture...

...avec quelques adaptations personnelles:

Loin de se réduire à des siècles obscurantistes, le Moyen Age est une période fructueuse durant laquelle les savoirs n'ont cessé de progresser.
L'impulsion est donnée par les moines occidentaux, grands compilateurs de savoirs et garants de la sauvegarde de l'héritage antique grec puis romain (magnifiquement illustré dans Le Nom de la Rose d’Umberto Eco).
Néanmoins, et bien que l'astronomie et la médecine aient connu au même moment des progrès en Occident, c'est en Orient, notamment en Inde et surtout en Chine, qu'il faut chercher l'origine de la plupart des grandes découvertes.
La numérotation moderne (chiffres et zéro), le papier, la poudre, la boussole, l'horloge, l'imprimerie, sont autant d'inventions asiatiques, transmises par la suite à l'Occident via le Proche Orient.
De nombreux savants arabes des IXe, Xe et XIe siècles, outre leur rôle passeur, apportèrent des éléments déterminants dans des domaines aussi divers que l'astronomie, la géographie et la médecine.

A des milliers de kilomètres de là, les Mayas innovèrent à leur tour, à l'heure où le reste du monde n'avait pas même conscience de leur existence. Ce livre s'attache donc à réhabiliter des civilisations et des Hommes que l'imaginaire collectif a relégués au rang d'oubliés ou d'anonymes.

Seul bémol

L’auteur utilise l’appellation « Arabe » pour toutes les inventions du monde musulman. C’est vraiment trop réducteur. Le monde persan fait les frais de cette simplification, tout comme le monde berbère. Ainsi Avicenne et Al-Khwârizmî, Averroès et Al-Marwazi, qui sont nés en Ouzbékistan (pour les deux premiers), en Andalousie et en Perse (Iran) sont tous qualifiés d’Arabes. Je ne comprends pas pourquoi un livre qui se veut aussi précis et documenté sur certains points, fait cet amalgame.

Sommaire

Ve-VIIIe siècle, l'ère des grandes mutations : mouvements de peuples, changements de civilisations
IX-Xe siècle, des hommes de foi au service de la science
XIe-XIIIe siècle, l'Occident vole la vedette à l'Orient
Fin XIIIe-XVe siècle, le visage du monde change

Pour en savoir plus : lire cette synthèse.

Acheter sur la FNAC.

Jerome Bondu