couverture bestiaire gestion information

Bulletin de souscription d’un livre avant parution

Après « Voyage aux pays des réseaux humais » (2011) et le succès de « Maitrisez internet … avant qu’internet ne vous maitrise » (2018 et réédité en 2019) Jérôme Bondu signe un troisième ouvrage :


Petit bestiaire de la gestion des informations

Ce livre apporte une vision renouvelée et rafraichissante des méthodes et outils de gestion des informations dans les organisations. Par un jeu de parallèles inédits entre le monde animal et le monde des entreprises, il tisse des liens et des perspectives riches de sens.
•    30 fiches pour revisiter les fonctions communication, marketing, lobbying, veille… en s’inspirant de ce que les animaux font de mieux !
•    Redécouvrez les incroyables capacités du monde animal.
•    Voyez les entreprises et organisations sous un jour nouveau.
•    Initiez-vous aux pratiques de l’intelligence économique.

Ce livre a été conçu dans une optique ludo-pédagogique

Il offre :
•    Un parallèle entre les pratiques animales de chasse, d’influence, de protection et les pratiques des entreprises.
•    Une redécouverte de monde des organisations avec comme fil conducteur la gestion des informations.
Il invite à une approche réflexive sur notre manière de gérer les informations :
•    En s’inspirant de ce que font de mieux les animaux.
•    Avec une approche inspirée du biomimétisme.
Il se veut ludique et pédagogique :
•    En permettant une redécouverte des merveilles de la nature, depuis les flamants roses, jusqu’au zèbres, en passant par les baleines, le coucou ou le ratel.
•    En découvrant certaines faces cachées de nos animaux les plus proches (comme le chien) ou les plus étranges (comme un ver qui prend le contrôle de son hôte).
•    En s’amusant dans des parallèles inattendus autant qu’impertinents : la mouche et la « chambre de guerre », le pluvier et communication de crise, le varan et l’infection par la rumeur, le bonobo et le recul critique ou l’oiseau paradisier et … l’espionnage !

Auteur

Jérôme Bondu est créateur et directeur du cabinet de conseil en intelligence économique Inter-Ligere.fr. Il est titulaire de trois masters : en histoire contemporaine, en gestion d’entreprise et en intelligence économique. Il a animé le Club IES au sein duquel il a organisé depuis les années 2000 plus de 150 conférences. Il est par ailleurs intervenant pour la session intelligence économique de l’IHEDN (Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale) et expert APM (Association pour le Progrès du Management).
Ce qui l’anime avant tout : investir des nouveaux champs de la connaissance et apprendre encore et toujours !
Jérôme Bondu a écrit en 2011 « Voyage aux pays des réseaux humains » (édition Lavauzelle), et « Maitrisez internet … avant qu’internet ne vous maitrise » (édition VA Presse 2020).

Format : 17 x 25
Nbre pages : 192
Prix : 20€
Parution : mai 2021

Souscription

Bulletin de souscription à retourner accompagné d’un chèque de 20€ à l'ordre de Inter-Ligere Editions
(+ 4,50 € de frais port pour un envoi postal) à l’adresse suivante :
Inter-Ligere Editions
8 avenue du Bel Air
59175 Templemars

Indiquez votre : nom, prénom, téléphone, adresse d’envoi du livre

 

Pour en savoir plus sur le sujet, néhésitez pas à visionner le débat avec Idriss Aberkane.
idriss aberkane biomimétisme

 










affiche alc 752x1024 adieu les cons

Je vous recommande de voir l’interview d’Albert Dupontel sur ThinkerView. L’acteur-metteur en scène fait preuve d’une belle intelligence, humaniste, désabusé, en dissonance cognitive avec la connerie ambiante, hyperémotionnel et hypersensible. C’est une des plus belles interviews de cette chaine atypique, que je suis de près, et dont j’ai fait un tableau récapitulatif des 116 premières émissions

Et ensuite (ou avant, c’est comme vous voulez) je vous recommande de visionner le dernier film d’Albert Dupontel « Adieu les cons ». Son film est magnifique. Il traite d’une forme d’absurdité du monde du travail, de la maternité, de la mémoire, du souvenir, de l’amitié, du handicap, de la recherche d’information, de la sécurité informatique et du hacking. Bref, de la vie. On rit et on pleure. Ascenseur émotionnel garanti.

La page Wikipedia souligne que le film a remporté sept récompenses, dont celles du meilleur film, meilleure réalisation et meilleur scenario.

Mais tout le monde n’aime pas forcément. Par exemple je suis tombé sur la critique de Véronique Cauhapé du Monde qui n’est pas très flatteuse. Mais bon, on ne peut pas plaire à tout le monde (jeu de mot avec le journal, je précise au cas où…) Par contre je suspecte Véronique Cauhapé de n’avoir pas été très attentive.
- Ainsi, quand elle dit que le personnage incarné par Dupontel est « obnubilé par l’informatique », cela me semble très réducteur. Le personnage est un expert qui a besoin d’utiliser son savoir-faire, ce qui n’a rien à voir.
- Ainsi, quand elle parle du personnage de l’archiviste aveugle qu’elle décrit comme « imbattable sur les dossiers d’accouchement sous X dont il a la charge ». Je me demande si elle a bien vu le même film que moi. Il n’est pas imbattable, il est parfaitement incompétent.
- Ainsi, quand elle présente les personnages comme « déglingués par le monde environnant », c’est encore très imprécis. Les trois héros sont porteurs de trois handicaps : celui de la sur-émotionnalité, celui de la cécité, celui de la maladie. C’est un film qui porte sur le dépassement de soi.

Bref, allez-y.

Jérôme Bondu







influence Idriss Aberkane Jerome Bondu

Second échange avec Idriss Aberkane sur la thématique de l’influence et de la manipulation (La première vidéo concernait les GAFAM).
Au menu de nos échanges : l’influence et la manipulation sur un plan géopolitique puis économique. Il y a évidemment beaucoup à dire, et durant cette heure nous effleurons le sujet. J’en ai profité pour rappeler un de mes sujets de prédilection : les guerres du Golfe menées par nos amis Bush père et fils. La première guerre a vu le "magnifique" témoignage de Nayirah. La seconde guerre qui a vu celui de Colin Powell.
Dans les deux cas, deux témoignages qui ont bouleversé le cours de l’histoire. Et comme vous le savez, le premier est faux et monté de toute pièce. Le second est téléguidé par la CIA. Bien d'autres sujets sont abordés... Pour finir, nous projetons de faire une formation dédiée sur le sujet. Si cela vous intéresse, n'hésitez pas à le faire savoir !

 

SOMMAIRE :
00:00:00 : Introduction
 00:16:17 : L’influence en géopolitique
 00:29:58 : L’intelligence économique
 00:43:39 : Conclusion


J'ai beaucoup de publications sur l’influence et la manipulation. Voici quelques références intéressantes :
Formation Inter-Ligere : Lobbying, influence et cartographie décisionnelle.
Article : Soft power et influence française.
A lire : Conseils de lecture en intelligence économique / 200 livres analysés / 20 ans de lecture (voir la sélection sur l'infulence).
A lire : Lobbytomie de Stéphane Horel
A lire : Cigarette, dossier sans filtre. Réquisitoire brulant contre les vendeurs de morts. Bande dessinée de Pierre Boisserie et Siro
A lire: Le décodeur de la manipulation - comprendre les ficelles de la manipulation
A lire : Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens.

Jérôme Bondu





idriss aberkaneJ’ai eu le plaisir d’un long échange avec Idriss Aberkane sur la place des Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft).
S’il est évident que ces outils rendent des services incomparables, d’où leur succès, il convient néanmoins de regarder le côté "face" de la situation. Monopolisation des informations, dépendance informationnelle, optimisation fiscale, lobbying intense, collecte non contrôlée, intrusion dans notre vie privée, marchandisation de nos données… J'en passe et des meilleurs. Cela fait longtemps que j’ai été convaincu par la dynamique de la « souveraineté numérique ». Et dans le cadre de cet échange, Idriss et moi analysons la situation, et envisageons l’avenir. (A voir sur Youtube)

SOMMAIRE :
00:00:00 : Introduction
00:04:58 : Le problème avec les GAFAM
00:29:39 : L’Europe peut-elle rivaliser ?
00:53:50 : Conclusion


J'ai beaucoup de publications sur la souveraineté numérique. On pourra lire ici pas mal de résultats du moteur de recherche de mon blog.

Voici quelques références intéressantes :
- Interview vidéo de Pierre Bellanger : Comment mettre en place une politique de souveraineté numérique ?
- Interview vidéo d’Alain Juillet : De l’intelligence économique à la souveraineté numérique.
- Cartographie des livres sur les Gafam.
- Au cœur de la souveraineté numérique : cartographie de Geotrend.

Jérôme Bondu

 (Nous sommes désolés pour la qualité sonore sur la première moitié de la vidéo, cela s'améliore sur la seconde partie).

 

 

defendiJe recommande le livre de David Defendi « L'arme à gauche ». C’est son premier livre, édité en 2008 par Flammarion.

On lit en 4ème de couverture :
« L’arme à gauche - Secrets d’État. Comment les services secrets français ont infiltré la Gauche prolétarienne des Benny Levy et Jean-Paul Sartre, Olivier Rolin, Serge July et André Glucksmann après les événements de Mai 68. Un document inédit sur la vie de deux agents de la DST pris dans les soubresauts de la révolte. Meurtre de CRS, faux attentats avant les élections, manipulation de l’extrême gauche, renaissance de l’antisémitisme, les coulisses sombres de la Ve République. »

------------------------------------------

L’auteur raconte l’histoire de son père (qu’il renomme Goldoni dans l’ouvrage), qui a rejoint un peu par hasard la DST, et qui va se retrouver au centre des opérations de manipulation de l’après mai 68. Goldoni va retourner un activiste de gauche, Denis Mercier, et va en faire un des informateurs les mieux placés auprès du groupe d’extrême gauche maoïste « La gauche prolétarienne » (GP). L’ouvrage est passionnant parce qu’il montre les influences et manipulations en cours à l’époque. Mais aussi parce qu’il montre les états d’âme des deux protagonismes (Goldoni et Mercier) et de leur entourage.

Un des passages les plus troublants réside dans l’action de la DST pour favoriser les attentats maoïstes, dans le but minimiser le vote à gauche, et maintenir la droite au pouvoir. L’auteur présente le ministre de l’intérieur Marcellin comme l’artisan de cette politique du pire.

David Defendi évoque aussi très rapidement une réunion entre Pierre Goldman (le frère du chanteur) et les dirigeants de la GP, en soulignant que cela aurait pu être le point de départ d’actions révolutionnaires. On pourra écouter Roger Gicquel parler de l’affaire Pierre Goldman dans cette archive de l’INA.

Pour creuser un peu le sujet, j’ai été sur la page wikipedia de la Gauche Prolétarienne. Et j’y ai retrouvé Christian Harbulot qui a été militant de la Cause du peuple (l’organe de la GP) à Nancy.

Le style du livre est parfois étonnant, avec des phrases sans verbe. Nous sommes parfois assez près de vers libres. Et c’est plutôt agréable. La vision de l’auteur est néanmoins contestée par un des leaders de la GP, Olivier Rollin. L’article de Media Part est payant. On pourra écouter l’auteur parler de son livre   via Rue 89.

Pour conclure, c'est une lecture très intéressante sur un pan méconnu de l'histoire récente.

Jérôme Bondu