Dernier cadeau que nous fait Google : nous montrer un peu plus de ce qu’il sait de nous.

De moins de moins en de personnes sont dupes du fait que Google est une magnifique machine à enregistrer notre vie quotidienne. Derrière des outils numériques se cache la plus grande régie publicitaire au monde avec 75 milliards de $ de chiffre d'affaires (en progression constante).

Mais là, il fait fort.
-Après nous avoir donné accès à notre Dashboard (tableau de bord) ce qui déjà en soi valait le détour (regardez notamment votre historique de position).
-Google nous offre maintenant une vue sur notre Activité avec MyActivity.

Voici en quelques captures d’écran ce que l’on peut en apprendre.

On peut visionner notre activité dans le temps (dans la capture ci-dessous je me suis amusé à rechercher en janvier 2010). Et choisir les outils Google que nous voulons voir affiché.

myactivity9

Et se rendre compte que cela va creuser dans tous les interstices de nos activités.
Dans la capture ci-dessous, Google sait que j'ai écouté Nabucco sur Deezer.

myactivity1

Google voit ce que j'ai recherche sur Wikipedia, les pages que j'ai consulté, mes recherches vocales.

myactivity2

Et croyez moi, ceci n'est qu'un petit échantillon ...Allez-y vous allez adorer.


A quand une vraie politique européenne de souveraineté numérique ? Nos données sont le pétrôle du XXIème siècle. Nous sommes assis sur un gisement que nous laissons piller.
Le Brexit pourrait être la chance à ne pas laisser passer. Avec nos amis Anglais dehors, l'Europe va pouvoir « se construire » autrement que comme un grand marché naïf.

Jérôme Bondu