Skip to main content
Stratégie

L’éthologie de l’organisation en entreprise (Werber suite)

By 21 janvier 2008No Comments
Dans « Le Livre secret des fourmis, encyclopédie du savoir relatif et absolu » Bernard Werber nous livre cette réflexion :
« Le système d’organisation le plus répandu parmi les humains est le suivant: une hiérarchie complexe « d’administratifs« , hommes et femmes de pouvoir, encadre ou plutôt gère le groupe plus restreint des « créatifs« . Les travaux des créatifs sont ensuite distribués par les « commerciaux« . Administratifs, créatifs, commerciaux. Telles sont les trois castes qui correspondent de nos jours aux ouvrières, sexués et soldates des fourmis. »
  
Cette présentation de l'organisation sociale me rappelle les enseignements de la mythologie comparée de Georges Dumézil.
 
Georges Dumézil (mort en 1986) fut philologue, académicien français et agrégé d’histoire.
« En comparant les mythes anciens de nombreux peuples indo-européens, dans le texte (il connaissait environ trente langues), il a démontré (?) que ces mythes traduisaient une vision de la société découpée en trois fonctions :
– la fonction du sacré et du juridique,
– la fonction guerrière,
– la fonction de production.
Ces trois fonctions se retrouvent aussi bien dans la mythologie, dans des récits fondateurs de la Rome antique, que dans des institutions sociales : castes indiennes, organisation sociale d’Ancien Régime en clergé, noblesse et tiers état ?  » *
  
Voila donc que notre organisation sociale, notre organisation en entreprise n'est autre qu'une organisation millénaire, elle-même présente depuis des millions d'années chez les insectes sociaux ? Finalement, nous sommes bien peu de choses ?
 
Jérôme Bondu
 
* Source : Wikipedia 

Leave a Reply

Clicky