souveraineté numérique2017

 

Je serai aux 4èmes Assises de la Souveraineté Numérique qui auront lieu le mercredi 29 mars 2017. 
Cette manifestation se tiendra à la Maison de la Chimie, 28 rue Saint-Dominique, 75007, Paris.
L’accueil sera assuré à partir de 8h00. 
Le hastag twitter pour réagir et suivre en direct : #souvnum2017
Voici le lien pour s'inscrire


Voici ci-dessous le programme prévisionnel

8h00 – 9h00 – Petit déjeuner networking

9h00 – Accueil
Corinne ERHEL, députée des Côtes-d’Armor

9h10 – Allocution d’ouverture
Général Jean-Marc LATAPY, Général de division, directeur central adjoint de la DIRISI

9h20 – Keynote
Vice-amiral Arnaud COUSTILLIERE, Officier Général Cyberdéfense, Etat-major des armées (sous réserve)

9h30 – Table ronde 1 : « Quelles technologies et quelle stratégie industrielle pour une cybersécurité souveraine ? »
Quelles technologies ? Quels acteurs ? Quels contrôles ? Comment l’entreprise peut-elle se défendre quand la guerre économique se déplace vers le cyberespace ? Avec quels acteurs ? Avec quels moyens technologiques ?

TABLE RONDE EN COURS DE CONSTITUTION

10h30 – Table ronde 2 : « Quel enseignement supérieur et quelles formations au service d’une cybersécurité souveraine ? »
Quelles expertises et quelles ressources humaines ? Qui formera les ingénieurs experts ? Quelles formations ? Comment s’assurer de leur loyauté ? Quels financements pour ces filières ? Comment garantir leur indépendance ? Comment endiguer la « fuite des cerveaux » ?

TABLE RONDE EN COURS DE CONSTITUTION


11h30 – Regards croisés Etats-Unis – Russie sur la géopolitique de l’internet et ses impacts sur la cybersécurité des entreprises ?
La cyberguerre que se livrent les grandes puissances vise ou implique de plus en plus en souvent des acteurs économiques : mythe ou réalité ?
Un représentant de l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) (Sous réserve)
Julien NOCETTI, chercheur au Centre Russie/NEI de l’Ifri

11h50 – Table ronde 3 : « Vers une politique publique de « cybersécurité » ?
En matière de cybersécurité, quelles peuvent être les bases d’une politique publique ? Cybersécurité des Etats et cybersécurité des entreprises : quelles interactions ?
Faut-il définir de nouveaux opérateurs et industriels d’importance vitale ? Lesquels ? Comment l’Etat peut-il contribuer à assurer leur cybersécurité ? La France et l’Europe peuvent-elles encore imposer leurs choix ? Comment ? La commande publique peut-elle être un levier ? Faudra-t-il imposer des normes de cybersécurité aux entreprises par la loi ?

TABLE RONDE EN COURS DE CONSTITUTION

13h00 Conclusion
Laure de LA RAUDIERE, députée d’Eure-et-Loir