agefiExcellent article sur l'AGEFI écrit par Christophe Clavé.

Voici un extrait ci-dessous :

--------------------------
"Sans mots pour construire un raisonnement la pensée complexe chère à Edgar Morin est entravée, rendue impossible. Plus le langage est pauvre, moins la pensée existe.

L’histoire est riche d’exemples et les écrits sont nombreux de Georges Orwell dans 1984 à Ray Bradbury dans Fahrenheit 451 qui ont relaté comment les dictatures de toutes obédiences entravaient la pensée en réduisant et tordant le nombre et le sens des mots. Il n’y a pas de pensée critique sans pensée. Et il n’y a pas de pensée sans mots. Comment construire une pensée hypothético-déductive sans maîtrise du conditionnel? Comment envisager l’avenir sans conjugaison au futur? Comment appréhender une temporalité, une succession d’éléments dans le temps, qu’ils soient passés ou à venir, ainsi que leur durée relative, sans une langue qui fait la différence entre ce qui aurait pu être, ce qui a été, ce qui est, ce qui pourrait advenir, et ce qui sera après que ce qui pourrait advenir soit advenu? Si un cri de ralliement devait se faire entendre aujourd’hui, ce serait celui, adressé aux parents et aux enseignants: faites parler, lire et écrire vos enfants, vos élèves, vos étudiants." (lire la suite)
--------------------------

Dans le même ordre d'idée, je viens de finir de lire le dernier livre de Michel Desmurget "La fabrique du crétin digital". Je vais le chroniquer bientôt sur mon blog. Ce scientifique explique clairement la crétinisation en cours à cause des écrans... Son dernier livre est la suite de "TV Lobotomie" .
A suivre ...

Jerome Bondu