Imprimer

science vie jerome bondu 3
Science & Vie d’avril 2020 (numéro 1231) consacre deux pages à Qwant. Le journaliste Hugo Leroux détaille les raisons du grippage de la machine Qwant. Il a pour cela interviewé Olivier Ertzscheid, chercheur en sciences de l'information et de la communication, Olivier Andrieu, expert en SEO,  Marc Longo qui a livré récemment une véritable croisade contre Qwant, et votre serviteur.

Lors de l’entretien avec Hugo Leroux, j’ai pu mettre en avant les risques liés à l’hégémonie de Google dans la recherche sur le web. Il présente ces éléments dans un encart intitulé « Cette hégémonie rime avec dystopie » qui rappelle la très grande faiblesse de l’Europe et l’obligation d’une reprise en main de notre souveraineté numérique dans la recherche sur le web. Si Qwant n’est pas le bon cheval, tant pis. Mais il faudra de toute manière que nous puissions nous affranchir de l’hégémonie Googlienne.

Jérôme Bondu

Sur le même sujet, on pourra lire :
A lire : Article "Google vs Qwant : un combat stratégique" publié dans Archimag
Google, un colosse aux pieds d’argile, dont le succès repose sur la confiance aveugle et l’ignorance
Les renseignements en ont rêvé, Google l’a fait : MyActivity de Google 
Pourquoi faut-il promouvoir Qwant ?