challengeIl n’est pas facile d’écrire un article sur le dark net. La preuve avec cet article récent de Gilles Fontaine pour Challenge (édition du 7 au 13 juin, page 80). Le journaliste mélange dark net et dark web, deux choses qui sont aussi différentes qu’une autoroute et un parking, ou une cuisine et un frigo.
C’est pour cela que j’ai organisé il y a quelques semaines une conférence sur le dark WEB, et que je vous invite ce soir (jeudi 14) au Club IES à Paris à une conférence-débat sur le dark NET.
Jean-Philippe Rennard (d’ailleurs cité dans l’article de Challenge) interviendra à 19h30. Vous avez de la chance, les inscriptions sont encore ouvertes.

Loin d’être uniquement un lieu de perdition, le dark net est aussi un outil utile à la défense des libertés. Tout comme le clear net (celui que vous utilisez tous les jours composé de Google, Facebook ou Linkedin), n’est pas uniquement un lieu d’épanouissement mais aussi un outil de surveillance de toute votre activité numérique, d’influence et de manipulation.
C’est le Yin et le Ying. Il y a dans le blanc un peu de noirceur. Et dans le noir un peu de blancheur.

Vous voulez en savoir plus sur le dark net ? Sa face sombre et sa face claire ?
Inscrivez-vous vite … et à tout à l’heure.

Ceci dit, l'article est intéressant et je vous enagge à le lire en ligne dans Challenge ;-)

Jérôme Bondu

Source image : Challenge