Les managers et l informationJe recommande le livre de Pascal Junghans « Les dirigeants face à l’information ».

Pascal Junghans a interviewé une trentaine de dirigeants de très grandes entreprises sur leurs manières de s’informer. Et son ouvrage apporte beaucoup :
- Le livre permet de rentrer vraiment dans la tête des dirigeants. Question cruciale en intelligence économique.
- Il permet de mesurer leurs différentes sources d’information, depuis la lecture de la presse, la consultation des réseaux internes et externes à l’entreprise, la consultation des tableaux de bord.
- Il permet de schématiser les flux du grand bain informationnel dans lequel ils surnagent.
- Le plus intéressant à mes yeux réside dans les très nombreuses citations issues de ces entretiens. On rentre ainsi directement en prise avec les réflexions des dirigeants. On lit par exemple « La maladie aujourd’hui est la profusion des slides » page 62. « Le contrôle de gestion me dresse un portrait idyllique de l’entreprise et me dit que tout va bien » Page 68. « J’utilise aussi beaucoup d’outils pour noter des choses, mais aussi des outils de mind-mapping. » page 118. « Ce qui m’intéresse, ce sont souvent des choses qui ne sont pas écrites, alors j’ai toujours un petit carnet sur moi, et, dans ce carnet, je marque surtout des idées, des réflexions, qui me semblent importantes » page 118.
- L’auteur mélange cette collecte de terrain avec de très nombreuses références universitaires. L’ensemble a ainsi le concret du terrain et la profondeur de la réflexion scientifique.
- Quelques schémas illustrent le propos, dont celui-ci-dessous que j’ai reproduit.

pascal junghans2
 

C’est un livre utile.

Par contre, j’ai regretté quelques éléments. Et suivant le proverbe "Qui aime bien châtie bien" je vais me permettre deux petites critiques :
- L’ouvrage se veut académique, et Pascal Junghans fait sans cesse référence à des auteurs. La pratique est classique dans les ouvrages universitaires mais gène un peu la lecture car on bute pratiquement toutes les 4 ou 5 phrases sur une référence. En outre j’ai eu souvent l’impression que l’auteur allait trop vite dans sa démonstration comme si la citation d’une référence l’exonérait de toutes explications.
- Second point : Le mot « information » est polysémique, et son emploi dans une même phrase avec différents sens gène aussi la lecture. Ainsi se retrouve souvent dans cette situation : En bas de la page 157 on peut lire : « Au centre des outils d’appropriation et des boucles de rétroaction nécessaires à l’appropriation de l’information se trouve l’information. (…) C’est l’information qui est à l’origine des boucles de rétroaction qui permettent de traiter cette information. Ainsi, l’information recueillie par les dirigeants devient un outil d’appropriation de l’information. (…) L’information créé l’information. » L’auteur aurait pu reprendre le découpage pourtant bien pratique entre données, informations, connaissances, savoirs.

Ceci étant dit, c’est un livre essentiel pour comprendre comment les dirigeants se comportent face à l’information ! A lire sans hésitation.

Lien vers la FNAC.
Lire le compte rendu de l'ADBS.
Lire l'article de Challenges.

Jérôme Bondu