Il semble bien que la réponse à la question posée dans le titre soit malheureusement positive. Le dernier cas en date (à ma connaissance) est une rediffusion sur France Culture d’une émission d’Amaury Chardeau. L’émission s’intitule « A la guerre économique comme à la guerre »

On peut lire sur la page de présentation :

« Dissimulant jusqu’à son existence derrière des appellations protéiformes (espionnage industriel, renseignement compétitif, renseignement d’affaires…) «°l’intelligence économique°» désigne le fait pour une entreprise de lorgner sur les secrets technologiques, commerciaux ou stratégiques de ses rivales. Ou bien d’œuvrer à déstabiliser ces dernières pour mieux les éliminer. »

Déjà là c’est débile. L’intelligence économique ne dissimule pas son exitance derrière l’expression «°espionnage industriel°». Ce serait même plutôt l’inverse. Des cabinets en dehors des clous de la légalité maquillent des opérations «°d’espionnage industriel°» sous l’appellation fallacieuse d’intelligence économique.

Quand on écoute son émission, on peut entendre à la quatrième minute (et 22 secondes soyons précis) des précisions sur le grand amalgame du journaliste :

« Ce pourrait être le casse du siècle à venir dissimulant jusqu'à son existence derrière des appellations protéiforme : espionnage industriel et commercial, renseignement concurrentiel, renseignement d'affaire ou bien comme on le désigne aujourd'hui pudiquement en France intelligence économique. L'espionnage de l'argent en somme (...) darwinisme élémentaire propre au capitalisme. A ce jeu là tout est possible intrusion informatique, vol à l'arrachée dans des aéroport, micro disposé sous des tables, campagne de diffamation, innocents stagiaires ... »

C’est navrant. On appréciera particulièrement le "darwinisme élémentaire propre au capitalisme" ... C'est sûr que le propre du socialisme sociétique a été except de tout reproche, comme le rappelle la page wikipea consacrée au Concordov "La conception du Tu-144 est due, au moins partiellement, à l'espionnage industriel au profit du GRU".

Cela m’a donné envie de faire une rapide analyse.

espionnageJ’ai fait une requête sur Gogol pour rechercher les articles qui comportent dans le titre le mot « espionnage » et l’expression « intelligence économique ». On obtient 317 résultats. Attention, certains de ces résultats critiquent justement l’amalgame ou précisent les différences. Comme mon interview de Franck DECLOQUEMENT pour ActuEntreprise et intitulée « Espionnage et Intelligence économique ».  J’explique en fin de billet pourquoi j’ai récupéré tous ces articles sans distinction.

J’ai ensuite intégré un filtre temporel pour que la date d’indexation apparaisse. Malheureusement je n’ai pu récupérer que 56 résultats datés (soit 1/5 du total).

espionnage2Ce sont ces 56 articles que j’ai cartographiés (ci-dessous).
Et l’on voit que le nombre d’articles qui parlent de ces deux thèmes (espionnage et IE) n’est pas en baisse. La courbe de tendance (polynomiale) en fait foi.

Conclusion : Il reste du boulot ! le travail de communication n’est pas achevé.


Jérôme Bondu

Nb : Pourquoi avoir intégré indistinctement tous les articles qui mentionnent IE et Espionnage ?
- Premièrement, je l’avoue, pour m’éviter un travail fastidieux de traitement ;-)
- Deuxièmement, parce que cela a quand même du sens de garder un article qui cherche à expliquer que IE et espionnage ne sont pas la même chose. Cela veut dire que le sujet mérite d’être traité, donc que l’amalgame est à combattre.
Je tiens à votre disposition le tableau excel ...