Lhomme nuJe recommande la lecture de « L'homme nu » de Marc Dugain et Christophe Labbé.

Voila la présentation en 4ème de couv :
« On les appelle les Big Datas. Google, Apple, Facebook ou Amazon, ces géants du numérique, qui aspirent à travers Internet, smartphones et objets connectés, des milliards de données sur nos vies.
Derrière cet espionnage, dont on mesure chaque jour l'ampleur, on découvre qu'il existe un pacte secret scellé par les Big Datas avec l'appareil de renseignement le plus puissant de la planète. Cet accouplement entre les agences américaines et les conglomérats du numérique, est en train d'enfanter une entité d'un genre nouveau. Une puissance mutante, ensemencée par la mondialisation, qui ambitionne ni plus ni moins de reformater l'Humanité.
La prise de contrôle de nos existences s'opère au profit d'une nouvelle oligarchie mondiale. Pour les Big data, la démocratie est obsolète, tout comme ses valeurs universelles. C'est une nouvelle dictature qui nous menace. Une Big Mother bien plus terrifiante encore que Big Brother.
Si nous laissons faire nous serons demain des " hommes nus ", sans mémoire, programmés, sous surveillance. Il est temps d'agir. »

Comme l’écrivent les auteurs en introduction :
« Nous ne nous attarderons pas sur les effets positifs de la révolution numérique, mais plutôt sur la menace sournoise qu'elle fait peser sur notre liberté individuelle, la vie privée, notre droit à l'intimité, et plus généralement sur le danger qu'elle représente pour la démocratie. »

Le titre de l’ouvrage est expliqué :
« la révolution numérique a enclenché un processus de mise à nu de l'individu au profit d'une poignée de multinationales, américaines pour la plupart, les fameux big data. »

Plutôt que faire ma propre recension, beaucoup de choses ayant déjà été écrites sur le sujet, je vous recommande trois articles trouvés après une petite recherche :

1- Un résumé trouvé sur le site Francis Richard, qui est très bien fait et reprend de larges extraits du livre.

2- Cet autre article de Mais ou va le web est aussi bien fait. Il explique que « l’Homme nu » est un bon ouvrage pour introduire la surveillance du web, même si certains éléments manquent de finesse. Et l’article donne pas mal de références pour aller plus loin.

3-Pour finir (et donner une autre vision) on pourra lire la critique acerbe du livre par Serge Abiteboul. Sauf que M. Abiteboul critique la manichéisme de « l’Homme nu »… et fait lui-même une critique globale et sans aucune nuance du livre.

Pour ma part je recommande chaudement.

Jérôme Bondu

NB : Lien pour acheter à la FNAC