Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Je rappelle souvent en formation que les outils que nous utilisons et qui nous rendent de multiples services ne sont pas neutres. A titre d’exemple Linkedin est un magnifique outil d’ingénierie sociale. Microsoft (qui a eu la bonne idée de racheter le réseau social) a ainsi une magnifique cartographie de dizaines de millions de collaborateurs de centaines de milliers d’entreprises à travers le monde. Pour illustrer cette idée, j’ai téléchargé mon archive Linkedin. Et je vous propose d’y déceler les entreprises qui y sont le plus présentes. Avec l’idée qu’elles sont peut-être celles qui font le plus d’intelligence économique.

Il faut préciser que j’utilise Linkedin depuis le 23 avril 2004 (un an après sa création), alors que j’étais dans l’IE depuis déjà 4 ans. De plus j’utilise Linkedin essentiellement à des fins professionnelles. J’ai un réseau plus qu’honorable en IE. Et pour finir que je suis assez sourcilleux sur la qualité des demandes que je reçois. J’ai écrit à ce propos un article où je dénonce les faux profils… Bref, si j’ai bien sûr des amis d’enfance, des copains et autres voisins, une bonne partie de mes 7000 et des brouettes de contacts sont dans la veille, l’IE, la sécurité, le lobbying et autres joyeusetés professionnelles. Ceci étant posé, commençons le travail. Voici la méthodologie.

La récupération de l’archive se présente ainsi :

Linkedin capture initiale

Le fichier « Connections.csv » vous donne après quelques « conversions » un beau tableau avec les champs : Prénom, Nom, email, Structure et Poste. Voici les premiers contacts.

Linkedin capture excel

J’ai intégré tout cela dans Gephi (on pourra lire mes précédents articles sur Gephi, notamment celui où je démontre que selon que l’on utilise Google ou Bing pour rechercher des professionnels de la veille nous n’avons pas du tout les mêmes résultats).
La première cartographie n’est pas parlante car mes 7000 contacts font un amas d’où rien ne se distingue.

Linkedin capture0
J’ai alors eu l’idée de ne conserver que les structures où j’avais au moins deux contacts. Un petit tour de passe-passe avec excel et me voici avec un tableau beaucoup plus intéressant de 2395 contacts dont la cartographie dégage quelques entreprises très présentes dans mon réseau. On y voit clairement Orange, BNP, les CCI, Thales, Soc Gen, SNCF, Total …

Linkedin capture1

Qu'en conclure sur le pouvoir que nous offrons aux outils en ligne, ... et dans le cas présent à Microsoft : il suffit qu’il corrèle mes contacts et ceux de toutes une série d’autres professionnels de l’IE pour avoir une cartographie magnifique de l’Intelligence Economique en France ! Idem pour les cartographies politiques, lobbyistes, acteurs du nucléaire, de la Défense ou de la lingerie fine…

Les services « offerts » par ces outils ne vont pas sans contrepartie. Surtout quand ils ont une position monopolistique. Cette contrepartie est difficile à mesurer aujourd’hui. Mais il est certain que nous paierons l’addition tôt ou tard. Internet, magnifique outil de liberté, d’épanouissement et d’accès aux savoirs, me fait parfois penser à un gigantesque système de Ponzi dont les prochaines générations seront les débiteurs finaux.

Jérôme Bondu


Note 1 : Bon bien sûr ce petit travail sans prétention ne serait pas complet si je ne soulevais quelques biais méthodologiques qui entachent sa rigueur scientifique ;-))
- D’abord je ne suis pas entièrement représentatif du secteur. Je ne suis qu’un des milliers acteurs de l’IE en France.
- Ensuite il y a une surreprésentation des entreprises où j’ai fait des missions, ou j’ai des amis, …
- Pour éviter trop de dispersion j’ai regroupé les personnes qui travaillaient dans des structures ayant de implantations régionales (toutes les chambres de commerce sont par exemple regroupées sous l’appellation CCI).

Note 2 : On pourra lire des articles similaires :
-Simulons comment Youtube peut analyser votre personnalité.
-Les professionnels de l’IE font-ils vraiment de la veille, de l’influence et de la sécurité économique ?


Note 3 : Il y eu beaucoup de projets de cartographie de réseau à partir des médias sociaux :
-Linkedin avait un temps mis à disposition un outil de cartographie de ses contacts. Mais il l’a rapidement retiré tant la carto que nous pouvions générer était compliquée à paramétrer. Voici la mienne à l’époque.

Linkedin ancienne carto
-Le MIT a proposé de cartographier ses contacts Gmail. J’ai participé à ce programme en tant qu’utilisateur. Il était possible de naviguer dans cette cartographie ce qui en faisait un outil passionnant !!
Linkedin MIT gmail
-Je finis cet article en citant une autre référence utile : le projet Algopol qui proposait de cartographier votre réseau Facebook. Voici la génération de mon graph (incomplet).
Linkedin algopol
Ces trois projets sont aujourd’hui clos, mais il est certain que d’autres initiatives refleuriront tôt ou tard.

Si cela vous intéresse, j’organise des formations sur ces sujets !




Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

challengeIl n’est pas facile d’écrire un article sur le dark net. La preuve avec cet article récent de Gilles Fontaine pour Challenge (édition du 7 au 13 juin, page 80). Le journaliste mélange dark net et dark web, deux choses qui sont aussi différentes qu’une autoroute et un parking, ou une cuisine et un frigo.
C’est pour cela que j’ai organisé il y a quelques semaines une conférence sur le dark WEB, et que je vous invite ce soir (jeudi 14) au Club IES à Paris à une conférence-débat sur le dark NET.
Jean-Philippe Rennard (d’ailleurs cité dans l’article de Challenge) interviendra à 19h30. Vous avez de la chance, les inscriptions sont encore ouvertes.

Loin d’être uniquement un lieu de perdition, le dark net est aussi un outil utile à la défense des libertés. Tout comme le clear net (celui que vous utilisez tous les jours composé de Google, Facebook ou Linkedin), n’est pas uniquement un lieu d’épanouissement mais aussi un outil de surveillance de toute votre activité numérique, d’influence et de manipulation.
C’est le Yin et le Ying. Il y a dans le blanc un peu de noirceur. Et dans le noir un peu de blancheur.

Vous voulez en savoir plus sur le dark net ? Sa face sombre et sa face claire ?
Inscrivez-vous vite … et à tout à l’heure.

Ceci dit, l'article est intéressant et je vous enagge à le lire en ligne dans Challenge ;-)

Jérôme Bondu

Source image : Challenge




Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

homo informatixJ’ai beaucoup aimé Homo informatix, de Luc de Brabandere. C’est un petit livre condensé en 130 pages qui se lit très vite.

Le début est un concentré de culture mathématico-philosophiquo-logique … Il présente une petite vingtaine de penseurs et leurs apports respectifs à ce qui va devenir les sciences de l’information et l’informatique. Il évoque Pythagore, Héraclite, Platon, Pascal, Descartes, Kant, Leibniz, Boole, Shannon, Turing, Russel,… C’est passionnant.

Il quitte une forme d’écrire descriptive et neutre pour passer à l’offensive vers la 100ème page en expliquant ce qu’est un algorithme, et pourquoi nous devons avoir un recul critique. Il touche dans le mille quand il rappelle que l’objectif des géants de l’internet est la « création d’une dépendance de l’utilisateur ». Et il explique pourquoi :
-    Internet n’est pas un espace public.
-    Internet n’est pas mondial.
-    Internet n’est pas écologique.
-    Internet n’est ni virtuel ni immatériel.
-    Internet n’est pas transparent.
-    Internet n’est pas neutre.
-    Internet n’est pas (…) compris dans son fonctionnement.
-    Internet n’est pas garant d’une économie de marché.
-    Internet n’est pas garant de la démocratie.
-    Internet ne détient pas la vérité.
-    Internet n’est pas amical.
-    Internet n’est pas libre.
-    Internet n’est accessible … qu’en partie.
-    Internet n’est pas équitable.
-    Internet n’est pas gratuit.
-    Internet est surtout le plus grand défi jamais posé à nos démocraties.
J’ai adoré cette partie où l’auteur fait la « critique de la raison informatique ». A chaque formation que j’anime sur la veille et l’intelligence économique, je passe toujours au moins une demi-heure à expliquer chacun de ces points. Les lire sous la plume de ce philosophe est un vrai bonheur.

Le chapitre suivant s’attaque à démolir l’admiration béate que certains entretiennent envers l’intelligence artificielle, et il étrille au passage les transhumanistes de la Silicon Valley et le concept de singularité.

Seul bémol, la fin m’a laissé un peu sur ma faim. Il s’étale sur des exemples de traduction qui n’ont pas la pertinence du reste du livre.

A lire donc, pour une bonne compréhension d’internet et de l’homo informatix que nous sommes devenus.

En compément :
- On pourra voir une vidéo de l’auteur sur la créativité.
- Ainsi que cette analyse vidéo du livre
- Enfin je recommande cet excellent résumé de Jean-Noël Dibie pour Atlantico.

Jerome Bondu



Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Screenshot 2018 6 5 Comment contrôler lhistorique de ses recherches sur Google

J'ai trouvé un article intéressant dans https://facemweb.com/notoriete-sur-le-web/historique-compte-google

Je vous livre quelques extraits que vous pourrez consultez entièrement sur le site Facem web.

Bonne découverte ...
"Les données récupérées par Google sont accessibles assez facilement. et Google vous encourage bien entendu au travers de la connexion des différents appareils sur votre compte à centraliser ces données pour vous les présenter. On est loin aujourd’hui du fonctionnement originel du moteur de recherche. Stockées donc, ces données d’historiques de recherche vous seront accessibles en suivant ce lien et en étant connecté :

https://myaccount.google.com/activitycontrols/search

Là, vous pourrez inclure l’historique de navigation du navigateur Chrome ainsi que l’historique de vos activités sur les sites Internet et les applications qui utilisent des services Google, c’est à peu près le cas de toutes actuellement, la mise en place de la RGPD influençant fortement l’usage de ces outils à l’avenir.

(...)

C’est également à cette adresse fort déterminante que vous pourrez contrôler, supprimer aussi votre activité sur le Web et les applications utilisées dans de nombreux produits qui affichent des suggestions et des mises à jour.

(...)

Vous pourrez modifier ici la manière dont Google récupère les données, mais aussi retrouver au besoin une recherche que vous aviez réalisée. C’est un petit plus tout de même que cet archivage parfois"...

 

Jérôme Bondu

 

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

IA actuentreprise

Inscription

J'aurai plaisir à vous retrouver pour la prochaine soirée du réseau ActuEntreprise
Le jeudi 28 Juin à partir de 18 h 30


Intelligence artificielle - Quel l’impact sur notre vie personnelle et professionnelle ?

Nous nous poserons les questions suivantes:
Quelles sont les évolutions de l’intelligence artificielle ces dernières années ? Quels sont les bénéfices pour notre vie personnelle et professionnelle ? Y-a-t-il une limite à l’intelligence artificielle d’un point de vue applicatif ? Quelles sont les protections à mettre en place pour garantir les utilisateurs quant à l’utilisation de leurs données personnelles ? Comment aider une entreprise à utiliser le potentiel de l’IA ?

Lieu de la soirée :
STOP & WORK, 7 rue le Bouvier, 92340 Bourg-la-Reine

Déroulement de la soirée :
- 19h05 : Introduction : Présentation des lieux par notre hôte, Gabrielle Huneau
- 19h15 – 19h35 : Interview Jérémy HARROCH – PDG et Fondateur Quantmetry
   Quelles ont été les grandes évolutions de l’IA ?
   Quels bénéfices dans notre vie personnelle et professionnelle ?
   Quelles sont les limites applicatives ?
- 19h35 – 19h45 : Débat avec Jérémy HARROCH: Questions / réponses
- 19h50 – 20h10 : Interview Mickael DERAED, CEO IDTM Group
   Comment aider une entreprise à utiliser le potentiel de l’IA ?
   Quels sont les risques pour les utilisateurs ? Quelles sont les précautions à prendre ?
   Quelles sont les obligations pour les entreprises propriétaires ou exploitant des applications faisant appel à l’IA ?
- 20h10 – 20h20 : Débat avec Mickael Deread : Questions / réponses
- 20h25 : Cocktail offert par notre hôte STOP & WORK

Pourquoi vous inscire ?
Vous participerez à l’enregistrement de deux émissions ActuEntreprise en compagnie de Jérémy HARROCH et de Mickael DERAED, échangerez avec nos invités avant, pendant et après les émissions. Cette soirée sera également l’occasion de découvrir un nouvel espace de travail, STOP & WORK situé à  située 7 rue Le Bouvier à Bourg-La-Reine. Vous pourrez réseauter en toute convivialité.
Attention places limitées à 60 personnes : inscrivez-vous

Inscription

Présentation des invités :
Jérémy HARROCH, PDG de Quantmetry
Mathématicien et statisticien de formation, issu de la promotion X03 de l’Ecole Polytechnique et diplômé de New York University, j’ai commencé ma carrière dans la finance de marché. Formé dans des fonds de trading tels Lehman Brothers et Knight Capital Group, je suis notamment spécialisé en arbitrage statistique et en trading algorithmique de très haute fréquence.
En 2010, je suis revenu en France pour créer Quantmetry, convaincu que le déploiement de l’innovation statistique dans les entreprises françaises représente un enjeu industriel décisif pour aujourd’hui et pour demain.

Mickaël DeraedMickaël Deraed, CEO d'ITDM Group
Mickael Deraed Serial Entrepreneur Franco-Belge de 29 ans et Ingénieur en sécurité informatique. Après 4 ans comme consultant freelance pour des institutions publiques et privées, Il crée sa première entreprise, ITDM group, spécialisée dans l’intelligence artificielle et le Big Data. Il est également actif et investi dans plusieurs startups. Fan de nouvelles technologies, voilà 3 ans qu’il recherche et développer avec ses équipes, une intelligence artificielle spécialisée dans le Manufacturing, transport et la logistique 4.0.


Présentation de l’organisateur
ActuEntreprise est un Média de services. ActuEntreprise est une marque de Yodise, agence de communication opérationnelle. A travers ActuEntreprise, nous mettons en valeur les marques, les experts. Nos évènements allient expertises et convivialité.
La conférence ActuEntreprise est aussi une offre sur mesure au service des entreprises. Il permet de renforcer vos liens avec vos clients en instaurant des liens personnalisés, d’inviter des prospects pour échanger de manière plus conviviale et de bénéficier de 3 supports de communication pour valoriser votre entreprise. Une communication par le savoir-faire totalement maîtrisée.

Cette soirée est accueillie par :
STOP & WORK Bourg-la-reine, un centre d’affaires et de co-working en plein centre ville. 1000 m2 pour accueillir les entreprises de façon ponctuelle, comme à long terme . Bureaux individuels, open space, salles de réunion, espace partagé . Nos maîtres mots : Flexibilité, convivialité et synergie.

 
Cette soirée est présentée par : Jérôme Bondu, dirigeant du cabinet Inter-Ligere