Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

portes ouvertes hiver

Petit coup de gù€ù£e en cette période de noël : Nous avons tous remarqué qu'en hiver par grand froid, les portes de certains magasins restent ouvertes, malgré le chauffage. De même en été quand il faut très chaud et que la climatisation est au maximum. Personnellement je suis sidéré par ces pratiques. C'est un non-sens énergétique en plus d'être un mauvais calcul. Ci-dessus un petit montage avec les portes de Jennyfer, Okaïdi, Jules, Camaieu, Armand ... grandes ouvertes en plein hiver alors que la température est à peine au dessus de zéro ! Signez la pétition sur Change.org

C'est un non-sens énergétique car cela augmente la facture énergétique, et au final augmente la pollution. On peut se demander à combien se monte la facture globale de cette pratique stupide. Car au final, c'est le consommateur qui paye doublement : Sur le prix des produits achetés. Et sur la destruction de notre environnement.

C'est aussi un mauvais calcul commercial :
- Quelqu’un qui entre par hasard n’achètera pas forcément ; alors que quelqu’un qui ouvre lui-même la porte sera plus enclin à acheter.
- En outre, une porte ouverte invite peut-être à entrer, mais invite tout autant à ressortir.
- Enfin, une porte fermée donne un standing certain à un magasin.

Il y a plusieurs solutions :
- Obliger les magasins à fermer leur porte. Ils peuvent poser une affichette : «Poussez, c’est ouvert»
- Ne pas rentrer dans les magasins qui ont des portes ouvertes.
- Fermer nous-mêmes les portes de ces magasins quand en rentrons ou sortons.

Le pire est que je n'ai pas trouvé beaucoup d'articles pour dénoncer cette pratique. Preuve d'une acceptation tacite d'un grand public mi-anesthésié mi-résigné. Bravo en tout cas aux journaux qui en parlent : La Voix du Nord, L'Obs, Télérama, ...

J'ai créé une pétition sur Change.org
N'hésitez pas à la signer et à partager !!
Entre intelligence économique et intelligence écologique, il n'y a que quelques lettres de différence.

Jérôme Bondu





Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives


infographie gafam
Je vous recommande de jeter un œil sur cette belle infographie. Je vous en donne un petit extrait, mais elle est longue comme le bras… à l’image de tous les éléments que nos amis les GAFAM collectent.


Elle montre que nous sommes les vrais « vaches à lait » de leur puissance financière. Que le RGPD n’est pas la panacée, dans la mesure où il ne résout qu’une partie des problèmes. Et que l’Europe doit promouvoir des champions qui respectent notre vision du monde.

Mais cette infographie est aussi terriblement incomplète car elle passe sous silence les élements qui sont induits, calculés, estimés par les GAFAM. Ainsi par corrélation, Google ou Apple peuvent estimer votre niveau de vie, votre santé physique ou votre niveau de cholesterol, et autres éléments que vous n'avez pas l'impression de leur donner. L'équation est pourtant simple : si vous déjeuner souvent chez MacDonald votre ordiphone vous localise et renseigne une belle base de données qui peut calculer votre pourcentage de "chance" de développer une maladie cardiovasculaire. Ces éléments là ne figure pas dans l'infographie et -à la limite- cela peut se comprendre. Car par corrélation, c'est en fait tous les éléments de notre vie qu'il faudrait faire figurer... (voir notamment l'article "Savez-vous jusqu'où Facebook peut profiler votre personnalité ?")


Comme le dite l'article : The infographic provided below will help you better understand the various kinds of data you should protect if you want to use the internet as safely as possible.

A voir sur le site Digital Information.

Jérôme Bondu





Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

OdemaisonrougeOlivier de MAISON ROUGE est intervenu le 22 novembre au Club IES sur le thème "LA GUERRE ÉCONOMIQUE DANS LE CYBERESPACE". Il résume en quelques mots son intervention dans cette vidéo prise juste avant sa conférence.

Souvent présenté comme le 6ème continent, le cyberespace qui se voulait un réseau affranchi de toute tutelle hégémonique, est devenu un lieu d’affrontements immatériels pour des motifs économiques et politiques. Loin d’être une « autoroute de l’information » sans règle ni barrière, il est désormais l’objet de conquêtes et de domination. Cloud Act, RGPD, souveraineté de la donnée, fiscalité, fake news et influence, … sont autant d’enjeux et de conflits de normes qui traduisent cette tentation de colonisation du Net, avant une prochaine cyberguerre ?


J’en profite pour rappeler son dernier ouvrage, qui figure déjà dans ma bibliothèque : Les cyberisques - La gestion juridique des risques à l'ère immatérielle.

Voici ce qu’en dit l’éditeur :
Si, à l'heure de la transformation numérique et du big data, l'avènement de la société numérique a créé de grands espoirs, elle nourrit désormais des suspicions légitimes face aux actes de cybercriminalité : atteintes aux données personnelles, violation d'informations sensibles, risques réputationnels, divulgations sur les réseaux sociaux, usurpation d'identité, piratage informatique, etc.
Ces cyber-vulnérabilités émergentes affectent toutes les dimensions de la sphère numérique : des infrastructures aux messages, en passant par les supports du quotidien. De la négligence à la malveillance, les cyberisques sont donc légion et nuisent considérablement au bon fonctionnement des nouveaux outils mis à la disposition de l'homme. Ce 6e continent numérique n'est peut-être pas le paradis annoncé.
Prolongement des activités humaines, ce monde immatériel est aussi celui du droit. Ainsi, cet ouvrage complet, se veut un vade-mecum du management juridique des risques numériques, embrassant à la fois la protection critique des supports et la sécurité des communications et des informations.
Cet ouvrage se propose d'aborder ces risques - et leurs réponses juridiques - sous trois axes :
•    l'axe structurel : les acteurs de la régulation numérique, les politiques publiques et les textes fondateurs ;
•    l'axe informationnel : la gestion de la donnée, la protection et le contrôle des flux, et l'expression électronique ;
•    et enfin celui de la répression des atteintes.

J’annoncerai le programme 2019 du Club IES sous peu.

Jérôme Bondu





Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

doublet lucLe jeudi 20 décembre 2018 à 19H30
Le Réseau Inter-Ligere, en partenariat avec SKEMA Lille
Vous invite à sa 31ème conférence-débat sur le thème :


L’intelligence collective à l’heure d’internet


Par Luc Doublet & Jérôme Bondu

________________________________
THEME :
Durant cette conférence, Luc Doublet et Jérôme Bondu évoqueront la révolution numérique en cours et ses multiples implications dans les différents niveaux d’organisation : la cité, le management des entreprises, les Etats. Ils se poseront notamment les questions suivantes :
- Comment mettre en place une dynamique d’intelligence collective dans les organisations à l’heure actuelle ?
- Comment rester maître de son destin numérique ?
- Quelle est la face cachée des géants de l’internet ?
________________________________
INTERVENANTS :
Luc Doublet est Président du Conseil de Surveillance de Doublet SA, leader européen dans la fabrication de drapeaux et de produits d'équipement et d'aménagement intérieur et extérieur. Acteur incontournable du Nord, Luc Doublet est par ailleurs Président de Nord France Invest, Président du Centre chorégraphique National de Roubaix, et Président du Conseil de Surveillance de la Société de développement régional.

Jérôme Bondu est créateur et directeur du cabinet de conseil en intelligence économique Inter-Ligere.fr. Il est intervenant pour la session intelligence économique de l’IHEDN (Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale) et expert APM (Association pour le Progrès du Management).
Il dédicacera son dernier livre « Maîtrisez internet … avant qu’internet ne vous maîtrise » postfacé par Luc Doublé. (20 euros)

________________________________
DÉROULEMENT DE LA SOIRÉE :
19h15 - 19h30 : Accueil des participants
19h30 - 20h30 : Intervention de Luc Doublet et Jérôme Bondu
20h30 - 21h00 : Débat
21h :         fin de la réunion
_______________________________
LIEU :
Skema

______________________________
INSCRIPTION OBLIGATOIRE :
Entrée gratuite sur pré-inscription obligatoire via Meetup !

Cette conférence est organisée par le Réseau Inter-Ligere Lille, en partenariat avec Skema Lille.






Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les robots tueursLe jeudi 6 décembre 2018 à 19H30
Le Club IES de l’IAE de Paris Alumni
Et le réseau Inter-Ligere Paris
Vous invitent à la 149ème conférence-débat sur le thème :


LES ROBOTS TUEURS : DES GUERRES SANS MORTS ?

Par Eric Martel

________________________________
THEME :
De par leurs nombreux automatismes, les drones de combat et autres appareils pilotés à distance préfigurent l’arrivée d’engins robotisés autonomes létaux que les médias appellent « robots tueurs ». Dotés d’intelligence artificielle, ces machines sont aptes à choisir et à décider d’elles-mêmes quelle cible détruire. L’autonomie des « robots tueurs » permet non seulement de transformer la conduite des opérations militaires, mais également le paradigme même de la guerre. Au-delà, se pose la question de l’automatisation de la guerre, un long processus initié dans les années 60 qui a vu l’armée jouer un rôle pionnier dans la transformation digitale que nous connaissons aujourd’hui. L’arrivée des robots létaux autonomes pose de nombreuses questions qui sauront abordées durant cette conférence.
________________________________
INTERVENANT :
Eric MARTEL est enseignant à l’IESEG et chercheur associé au LIRSA, le centre de recherche en gestion du CNAM. Docteur en sciences de gestion et ancien étudiant de l’IAE, il s’intéresse aux effets sociaux et organisationnels des nouvelles technologies. Dans ce cadre, il s’interroge sur une éventuelle corrélation entre l’automatisation du champ de bataille et la désubjectivation des combattants. Il est l’auteur de Robots Tueurs. La guerre déshumanisée, les robots et drones autonomes visent zéro mort. (2018) Éditions Favre.
________________________________
DÉROULEMENT DE LA SOIRÉE :
19h15 - 19h30 : Accueil des participants par Jérôme Bondu
19h30 - 20h15 : Intervention d’Eric Martel
20h15 - 21h00 : Débat avec la salle
21h00 – 21h45 : Cocktail dînatoire

_______________________________
LIEU :
IAE de Paris

______________________________
INSCRIPTION OBLIGATOIRE :
Inscription en ligne ou par chèque.
-    6€ pour les membres de l’AAE IAE.
-    16€ pour les non membres, dont 10 € remboursés aux IAE en cas de cotisation payée sur place ou dans la semaine qui suit l'événement.