Print

Veille Magazine publie un article intéressant * sur Gérard Verna, un homme aux trois vies.

Il fut successivement, membre du Génie de la Légion Etrangère, chef d'entreprise, puis actuellement professeur au Québec. De ce vies cumulées, il en tire un enseignement (au propre et au figuré, puisque c'est le thème de son enseignement à l'Université de Laval) sur les « environnement hostiles ».

Son blog en dira plus que je ne peux le faire :
http://verna.blog.lemonde.fr

En voici l'accroche :
« La vie n'est pas juste. Et bien peu de gens se soucient d'y remédier. Et pourtant, comment bien vivre quand tant d'autres vivent si mal ? Comment bien travailler quand si peu de conditions sont remplies pour que le travail soit efficace, enrichissant et reconnu ? Comment communiquer, échanger, collaborer quand rien ne permet de fonder la confiance ? Comment ne pas comprendre que, sur notre petite planète, un jour ou l'autre nous nous retrouverons face aux conséquences de nos lâchetés et de nos égoïsmes, c'est-à-dire face à nous mêmes? »

L'intelligence économique est pour moi avant tout une capacité à savoir poser des bonnes questions. Et je me dis que celles-ci ne sont pas mauvaises ! Elles ont au monis le mérite d'être directes.

Jérôme Bondu

* source : Veille Magazine n°103 Sept-Oc t2007 - Article de Nicolas Moinet