Nos ordinateurs sont tres consJ’ai lu et ai bien apprécié le livre de Cyprien Cini « Nos ordinateurs sont très cons ».

Au départ, je ne pensais pas faire de notes de lecture tant l’ouvrage me semblait plus satirique d’informatif. Mais il faut reconnaitre qu’il est non seulement très plaisant à lire, mais en plus plein de bon sens et de messages profonds. Messages qui, en tout cas, correspondent bien à ma vision de la révolution numérique. Quelques morceaux choisis, divisés en deux articles. Au-delà du grand public, les messages sont aussi intéressants pour les professionnels de l’intelligence économique.

Je n’ai pas pris de notes sur les 5 premiers chapitres, et je saute directement au 6eme. J’indique ci-dessous le numéro et le titre du chapitre, et l’enseignement principal :

6- Quand les enfants prennent le contrôle
 - Il cite l’expérience Dolmio qui prouve que des enfants absorbés par leur écran sont totalement insensibles aux changements de leur environnement. p53

7- La maladie de l’ordi
 - Il explique que la cybercondrie "est la capacité à se rendre de plus en plus anxieux au fur et à mesure que l’on va consulter internet. La cybercondrie, c’est l’hypercondrie 2.0 car, quand on s’inquiète pour sa santé, l’ordinateur devient notre pire ennemi". p55
 - « Nous sommes bombardés d’infos anxiogènes par nos téléphones qui s’exécutent sans discernement, rien ne nous est épargné » p60

8- Les robots ne sont pas des héros
 - Il rappelle la désastreuse présentation de Tay par Microsoft, https://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/03/24/a-peine-lancee-une-intelligence-artificielle-de-microsoft-derape-sur-twitter_4889661_4408996.html   robot conversationnel doté d’une intelligence artificielle surpuissante. L’expérience a été arrêtée après que Tay, abreuvée par des trolls de textes nauséabonds, soit devenue raciste et profère des insanités « I fucking hate feminists and they should all die and burn in hell » ! Ca se passe de traduction…

10- La fin des embouteillages
 - Cyprien Cini se moque de Waze qui a la fâcheuse tendance à dégorger les axes embouteillés en déplaçant les bouchons dans les itinéraires de délestages.

12- Le faux ami de l’écologie
 - Il rappelle ce que l’on sait maintenant très largement : l’économie numérique n’est pas économe ! « Internet consomme à lui seul 7 à 10% de l’énergie mondiale (…). En 2019 le numérique représente à lui seul 2% des émissions de gaz à effet de serre, soit 1,5 fois plus que le transport aérien. Pire, en 2025, il devrait atteindre l’équivalent de tout le transport routier sur la planète » p101

13- Pas toujours OK Google
 - Le v-commerce ou « voice commerce » est devenu en 2018 le 4ème canal de vente dans le monde. Mais les enceintes connectées pourraient devenir le cauchemar des parents. Les enfants habitués à commander ces enceintes en viennent à parler à leurs amis et leurs parents sur le même ton. Il relate le témoignage de Fabien Soyez qui a entendu sa fille dire « OK doudou », « OK manège » et « OK Google, biscuit au chocolat » …

15- Le couple à l’épreuve du numérique
 - Il existe 280 applications pour espionner son conjoint. L’espionnage conjugal est en plein développement
 - Et la libido alors ? Et bien Netflix est devenu un nouveau mode de contraception. Et très sérieusement, il a été calculé une baisse des relations sexuelles chez sa très gracieuse majesté britannique (enfin pas au Château, dans le pays) avec 3 relations par mois, là où les britaniques étaient à 5 dans les années 90 avant le développement d’internet. Oupss.

17- Un ordinateur à l’Elysée
 - Doit-on s’effrayer que « 25% des Français soit prêts à laisser une intelligence artificielle prendre les commandes de la nation » p141


La suite ici

Jérôme Bondu