alogtransparency

Très bon article sur Le Point « YouTube : confessions d'un repenti ». Guillaume Chaslot a travaillé pour Youtube pendant trois ans, et raconte la perversion de l’algorithme de recommandation. Trois extraits sont éloquents et autoporteurs :

« Quand votre enfant est sur YouTube, il est face à une intelligence artificielle qui étudie ses moindres clics pour lui faire perdre le plus de temps possible. Du point de vue de Google, c'est logique. D'un point de vue de la société, c'est inefficace et absurde. »


« Un exemple, c'est la théorie de la Terre plate. Les « platistes » ne font confiance à aucun autre média, donc ils passent beaucoup plus de temps sur YouTube. Du coup, l'algorithme recommande plus ces vidéos, et les youtubeurs en créent de plus en plus. J'ai montré il y a deux ans que l'algorithme recommandait la théorie de la Terre plate environ dix fois plus que celle montrant que la Terre était ronde. D'autres exemples de cercle vicieux amplifient la haine, qui est très efficace pour le temps de vue. Haine anti-immigrés, haine anti-Francais, haine religieuse, haines de classes : les créateurs haineux ont été particulièrement mis en avant par la page d'accueil de YouTube, parce qu'ils sont très efficaces pour faire regarder de la pub. »

Et le meilleur pour la fin :
« Ces plateformes sont à l'information ce que McDonald's est à la nutrition

On pourra tester l’outil algotransparency.org mis au point par Guillaume Chaslot et qui permet de détecter les vidéos promues par YouTube. Dans le test que j’ai fait avec le mot Earth nous avons en effet une ribambelle de vidéos mises en avant par l’algorithme sur le thème de la vie extraterrestre et des secrets cachés ...
 

Jérôme Bondu