EPGE

Je serai à la soirée de levée de fond pour l’Ecole de Pensée sur la guerre économique et j’espère vous y retrouver… L’annonce avait été faite lors de la conférence du 8 mars 2018 (lire le compte rendu).

On peut saluer cette initiative. Je reprends ci-dessous quelques extraits du manifeste :
----------------

« La guerre économique est un sujet resté longtemps ignoré par le monde académique. En 2018, il est devenu difficile de nier l’évidence. Le faire par l’incantation sur la nécessité de la défense du multilatéralisme ou de la défense du libre-échange ne change rien au problème de fond. C’est la raison pour laquelle les auteurs français qui ont écrit depuis un quart de siècle des ouvrages sur la guerre économique ont décidé de créer une école de pensée afin de sortir d’une nouvelle forme de somnambulisme, fortement pénalisante en termes d’approche des multiples qui fragilisent les relations internationales. Pour contenir les excès de la guerre économique et analyser avec lucidité les rapports de force économique, il est devenu nécessaire de penser autrement et de sortir du confort de pensée dans lequel nous nous sommes habitués à analyser l’évolution du monde depuis des décennies.

La volonté de créer une école de pensé sur la guerre économique est née d’une convergence d’idées entre cinq auteurs qui échangent sur ce sujet depuis de nombreuses années.
- Christian Harbulot
- Nicolas Moinet
- Ali Laïdi
- Eric Delbecque
- Olivier De Maison Rouge

Cette école de pensée de de la guerre économique a pour objectif de nourrir la problématique et de l’enrichir par des apports conceptuels ainsi que par la formalisation de nouvelles de grilles de lectures destinées aux différents publics qui ont besoin de comprendre et d’analyser la nature des affrontements économiques. Ses membres ne prônent pas la guerre économique. Ils souhaitent apporter un éclairage sur les questions qui enveniment de manière croissante les relations internationales. »
----------------

Pour venir :
- Présentation de la soirée
- Inscription à la soirée (gratuite)
- Participer à la levée de fond

Jérôme Bondu

NB : Je me permets juste deux idées (il n’est pas d’éloge flatteur sans liberté de blâmer :-) :
- L’EGE pourrait quand même utiliser Framaform pour leur inscription en ligne ! Franchement, cela fait quand même mal de devoir s’inscrire avec Google.
- Je suis étonné que la conférence soit si mal référencée. Le fait que l’annonce soit sous forme d’image n’aide pas à son référencement. D’ailleurs, la requête « EPGE vous invite à sa soirée levée de fond » ne ramène la bonne page ni par Google ni par Qwant ...


Sur le même sujet :
- Compte rendu de la conférence : Le droit nouvelle arme de guerre économique.